À 11 ans, Kareem réalise des dessins hyper-réalistes à couper le souffle

Kareem Waris Olamilekan

Il faut parfois le temps d'une vie pour maîtriser son art. À 11 ans, Kareem Waris Olamilekan, lui, est déjà un expert dans l'art très délicat du dessin hyper-réaliste. Ses réalisations sont à couper le souffle.

Kareem vient de Lagos, au Nigeria. Il a commencé à exprimer son aptitude pour les arts à environ 6 ans, en reproduisant ses personnages de dessins animés préféré. C’est à 8 ans, lorsque la famille a déménagé et qu’il a découvert la Ayowole Art Vocational Academy que son talent a véritablement pu s’exprimer. Malgré les difficultés financières l’empêchant parfois d’acheter ses fournitures, le garçon a pu perfectionner sa technique.

Il n’aura fallu qu’une seule journée pour que les enseignants de l’académie remarquent son talent. Selon les propres mots de Adeniyi Adewole, fondateur de l’académie, Kareem est l’un des meilleurs élèves : “Il pourra aller loin, bien plus loin que nos propres attentes, avec ce qu’il fait se hissera très haut. […] On lui dit souvent de ne pas se voir comme un artiste de rue mais plutôt comme un talent reconnu comme Michel-Ange ou De Vinci.

Aujourd’hui, Kareem Waris Olamilekan est le plus jeune artiste professionnel du Nigeria. Son compte Instagram a déjà plus de 27 000 abonnés. Ce qui n’empêche pas le garçon de garder les pieds sur terre. D’ailleurs, son inspiration provient en grande partie de sa vie très pauvre. Son dessin le plus connu, “Daily Bread”, dépeint d’ailleurs la difficulté de sa famille à avoir de quoi manger.

Kareem espère pouvoir un jour devenir aussi célèbre de Arinze Stanley, un artiste Nigérian lui aussi, l’un des plus talentueux dans le monde de l’hyper-réalisme.

Tags :Via :Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité