Uber réalise maintenant des vérifications continues sur ses chauffeurs

Uber facture accident

Uber a essuyé de nombreuses critiques à cause de sa manière de mener des vérifications d'antécédents. L'État du Colorado lui avait notamment adressé une amende de 8,9 millions de dollars pour avoir ajouté sur sa plateforme des chauffeurs qui avaient un casier judiciaire. Il convient de faire mieux. Et Uber en a bien l'intention.

La société de VTC a confirmé récemment mener des vérifications en continu de ses chauffeurs aux États-Unis. Pour ce faire, l’entreprise collabore avec Checkr et Appriss, pour obtenir des données fiables, et en temps réel. Uber sera ainsi immédiatement prévenu immédiatement dès qu’un chauffeur aura une ligne dans son casier, par exemple. Charge ensuite à Uber de décider de le suspendre ou non.

Le système est en test depuis quelques semaines. Il a été déployé à un “pourcentage significatif” de ses chauffeurs des États-Unis. Cela a conduit à la suppression de 25 chauffeurs de la plateforme jusqu’à aujourd’hui, selon le vice-président de la sécurité et des assurances Gus Fuldner.

Selon cet homme, “à terme, ce que nous voulons… c’est un moyen de pouvoir avoir ses informations de manière quasiment instantanée.” Cela signifie aussi que des chauffeurs qui avaient été bannis de la plateforme à cause d’une mise en examen, par exemple, pourraient être habilités à revenir si les charges venaient à être abandonnées ou s’ils ont été blanchis…

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité