Des milliers de professionnels s’engagent à ne jamais construire de robots tueurs

Terminator

Vous avez tous déjà vu Terminator ou Matrix, et donc été confrontés à la vision de robots tueurs en armées. Si vous avez pu penser jusqu’ici qu’un tel avenir était potentiellement réalisable à plus ou moins long terme, vous pouvez respirer. En effet, quelques 2.400 scientifiques ont signé un engagement, lancé par Future of Life,  visant à dissuader les entreprises de construire des systèmes autonomes létaux. Comprenez : des robots tueurs.

Les fondateurs de Google DeepMind, Elon Musk, mais aussi des professeurs en science des ordinateurs ou intelligence artificielle de Berkeley, Montreal, Cornell ou du New South Well se sont tous mis d’accord sur un point : l’intelligence artificielle progresse rapidement, et elle est maintenant capable de développer des systèmes autonomes capables d’analyser, de suivre et d’abattre des cibles humaines sans la participation d’un tiers. Une ligne que se refusent à franchir de nombreux scientifiques, étant donné que la fabrication de ce type d’armes par des armées officielles finirait forcément par profiter aux États rebelles ou aux terroristes, et ne signerait rien de positif pour le monde.

Pour l’heure, des ministres britanniques ont déjà assuré que la Grande-Bretagne ne participerait pas au développement de ces systèmes autonomes létaux, préférant voir leurs forces humaines garder le contrôle de la gâchette. Ouf.

Tags :Sources :https://futureoflife.org/lethal-autonomous-weapons-pledge/?cn-reloaded=1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité