La puce T2 causerait des problèmes dans les nouveaux Apple Mac

iMac Pro

Parmi les nouveautés matérielles introduites par Apple dans ses Mac de 2017, il y avait la puce T2 dans l'iMac Pro. Aujourd'hui, celle-ci débarque dans la nouvelle gamme 2018 de MacBook Pro. Une bonne idée sur le papier, mais il semblerait qu'elle cause davantage de problèmes qu'elle n'en résolve.

En effet, selon plusieurs rapports, depuis l’introduction de la puce T2, le nombre de kernel panic – l’équivalent Mac de l’écran bleu de la mort de Windows – aurait considérablement augmenté. Alors certes, les causes peuvent être variées derrière ces kernel panic. La cause de ces erreurs seraient cependant souvent imputable à Bridge OS, le système d’exploitation embarqué sur la puce T2.

Pour l’heure, rien n’a encore été confirmé, mais un utilisateur affirme qu’après avoir désactivé la puce T2, il n’a plus constaté la moindre erreur relative à Bridge OS. Certains utilisateurs rapportent même que Apple a remplacé leur machine qui souffrait de ce genre de problème.

Que cela ne vous inquiète pour autant pas outre mesure. Si vous prévoyez d’acheter l’une de ces machines, sachez qu’Apple travaille sur le sujet. Le nombre de kernel panic chez les premiers utilisateurs aurait d’ailleurs déjà diminué.

Tags :Via :Ubergizmo
  1. D’après des sources proches de l’enquête, (T2 a fini par avouer) ce serait plutôt le nouvelle apple mac qui causerait des problèmes a la puce T2 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité