L’Apple Watch a encore sauvé une vie !

Apple Watch

Grâce au capteur intégré de l'Apple Watch, elle peut détecter la fréquence cardiaque du porteur, ce qui est pratique lorsque vous vous entraînez dans un cadre sportif. C'est également utile dans certaines situations où la montre peut informer le porteur d'une fréquence cardiaque élevée, et donc d'un danger imminent. 

L’Apple Watch a sauvé une vie aujourd’hui, certes, mais une marque différente en aurait été tout à fait capable, rendons juste à César ce qui est à César, ou plutôt Tim Cook. Adam Love, âgé de 24 ans et vivant en Australie fait partie des chanceux, il doit sa survie à sa montre connectée. 

Il affirme que son Apple Watch lui a notifié que son rythme cardiaque (en sommeil) était d’en moyenne entre 130-140 battements par minute, sachant que le rythme cardiaque d’un personne en bonne santé au repos est généralement de 60 bpm. Inquiété, Love s’est rendu chez un médecin et il s’est avéré qu’il avait une anomalie congénitale, un trou dans le coeur.

Notre homme n’était pas en bonne santé, un de ses poumons pompait dans la mauvaise oreillette du cœur, ce qui signifie que le sang circulait inutilement autour des poumons et n’atteignait pas le reste de son corps. Le professeur Michael Wilson de l’hôpital Mater a pratiqué une opération cardiaque et a utilisé un robot DaVinci 3D pour réparer le trou.

La technologie et la médecine sont deux soeurs et leur amitié devient chaque jour un peu plus fraternelle. 

Tags :
  1. Flo as tu besoin d’un refresh en anatomie humaine ???
    Parce que un poumon qui pompe du sang,… connais pas… et pourtant je pensais que c’était mon métier de connaitre le corps humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité