Les politiciens avertis de ne pas utiliser de dispositifs fabriqués par Huawei ou ZTE

Huawei

Ces dernières années, les sociétés chinoises telles que Huawei et ZTE font l'objet d'examen minutieux, ils ne sont pas encore en odeur de sainteté. Les législateurs américains sont catégoriques et demandent même aux élus de ne pas utiliser leurs smartphones. Une forte mauvaise nouvelle pour ces fabricants Chinois qui viennent justement de partir à l'assaut du marché américain.

“Malheureusement, il semble que les malheurs de Huawei et de ZTE ne soient pas terminés car, dans un rapport de CNN, il apparaît qu’en novembre, le Comité national démocrate (DNC) aurait mis en garde les démocrates, pas question de les utiliser [les smartphones].” La source provenant d’un mémo d’avertissement envoyé par Bob Lord, le responsable de la sécurité de la DNC.

Selon Lord, “il est très important que les travailleurs des partis et de la campagne n’utilisent pas les appareils ZTE ou Huawei, même si le prix est bas ou gratuit. Assurez-vous de ne pas utiliser ou acheter des appareils ZTE ou Huawei pour votre usage personnel comme professionnel.”

La raison est sempiternellement la même, soit de l’espionnage industriel, soit de l’espionnage tout court, en effet, les deux sociétés ont déjà été accusées d’être un peu trop curieuses et de rapporter les informations au gouvernement chinois. Récemment, ZTE a échappé de peu à une interdiction d’exportation imposée par les États-Unis, les Chinois ne sont apparemment pas les bienvenus sur le territoire de l’Oncle Sam.

On ne badine pas avec la sécurité. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité