Tribune : Ce n’est pas le bon moment pour innover

innovation

Lettre de Pascal Malotti, Directeur Conseil et Marketing de Valtech, aux acteurs de l'innovation. Ce n'est pas une bonne idée. Personne d'autre ne fait ça en ce moment. Ce n'est pas le bon moment !

Si vous avez déjà entendu ça, sachez que n’êtes pas le seul. Les idées novatrices disruptives génèrent de la peur. Il existe autant de lignes de défense contre l’innovation que de nouvelles idées. Vous pouvez être certain que ces craintes sont bien vivantes dans votre entreprise, dans toutes les entreprises. Elles vivent même peut-être en vous.

Que pouvez-vous faire contre

Ouvrir la voie à l’innovation suppose d’avoir de l’audace, d’être prêt à échouer et d’être libre d’explorer. Combattre les démons qui entravent l’innovation est profondément inconfortable, mais se donner les moyens d’explorer de nouveaux territoires est très exaltant.

« Echouer donne l’occasion de recommencer, mais cette fois plus intelligemment. » Henry A. Ford

Prenez les innovations qui ont transformé la société et le comportement humain au cours de l’histoire. Des tentatives répétées ont conduit à des percées révolutionnaires que nul n’attendait.
Avant de marquer de son empreinte durable l’industrie des transports, Henry Ford a multiplié les échecs. Il ne trouvait pas de financement pour ses entreprises, il peinait à développer un modèle économique pour ses inventions et, surtout, ses idées suscitaient des doutes de toutes parts. Mais au contraire des frileux, il a tenu bon.

L’actuel climat économique est totalement différent. Les investisseurs recherchent des sociétés innovantes et ceux qui bousculent le statu quo obtiennent toute l’attention des médias. Toutefois, certaines peurs persistent. De nombreuses entreprises sont paralysées et doivent se ménager davantage d’espace d’innovation.

La prochaine fois que vos idées vertigineuses rencontreront de la résistance ou du rejet, vous saurez qu’effectivement ce n’est pas le bon moment pour innover. Mais que c’est le meilleur moment pour faire s’éroder les normes en place. Alors, allons-y et changeons le monde !

Tags :Sources :Valtech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité