Existe-t-il des exemples concrets où les rôles humains ont été remplacés par l’IA ?

intelligence artificielle

Cette tribune intéressante sur les emplois et l'intelligence artificielle nous est proposée par Craig Malloy, CEO Lifesize. Il semble que l'Intelligence Artificielle ait jusqu'ici beaucoup moins d'impact sur les organisations que certains ne l'imaginent. Pourtant, l'intelligence artificielle est sans aucun doute l'un des mots à la mode en 2018 pendant que les concepts d'ordinateurs intelligents et de robots remplaçant les humains font beaucoup parler, et inquiètent parfois.

Ceux qui utilisent l’analyse algorithmique sont pourtant de plus en plus nombreux à penser que cette pratique va s’étendre dans les prochaines années. L’IA ne se limite pas qu’à l’analyse de données plus rapide et à une plus grande échelle que ce que pourrait faire un cerveau humain. Ce n’est que lorsque les ordinateurs démontrent une véritable capacité cognitive – et en particulier une capacité à apprendre au fil du temps et à améliorer les performances – que nous pouvons commencer à parler d’IA.
 
A titre d’exemple, les solutions de visioconférence commencent à utiliser les assistants IA pour prendre des notes et créer une transcription consultable et exploitable pour augmenter la productivité des réunions. 
 
Les participants à la réunion ont donc la possibilité de se concentrer uniquement sur la discussion, plutôt que de prendre des notes tout au long de la conférence. Au fil des échanges, l’assistant sélectionne quels éléments de la réunion seront les plus utiles et liera automatiquement les notes qu’il a prises et de ressources partagées aux comptes des conférenciers, ce qui aura pour but de faire avancer les projets plus rapidement.
L’IA pourra encore améliorer l’expérience de la salle de réunion, en la rendant plus immersive et collaborative pour les participants présents physiquement, et pour ceux qui se connectent à distance.
 
Les solutions de visioconférence basées sur le cloud nous donnent accès à d’énormes quantités de données sur les habitudes de réunion. Ces données, enrichies par l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, nous permettront d’optimiser l’utilisation de la plateforme et d’augmenter l’efficacité des réunions – de nombreuses autres tendances technologiques, par exemple, les assistants virtuels et la reconnaissance faciale sont également alimentés par l’IA.
 
l’IA nous permettra aussi de déterminer la durée optimale des réunions, le nombre idéal de participants ou le meilleur moment de la journée pour organiser une réunion afin d’améliorer la productivité. La reconnaissance vocale analysera le contenu des conférences, le comparera avec d’autres au sein de  la même organisation et fera des suggestions quant aux liens entre des personnes pouvant avoir des compétences ou des connaissances complémentaires.
 
Nous pouvons ensuite utiliser ces analyses pour évaluer chaque participant à la réunion afin de calculer leur niveau d’engagement. Les données ainsi récoltées nous donnerons les moyens  d’apporter des améliorations aux futures réunions et de s’assurer que chaque participant bénéficie d’une expérience de visioconférence optimale pour ses échanges.
À court terme, l’analyse de rentabilisation de l’IA visera à aider les humains à prendre des décisions plus précises.
 
En ce sens, nous devrions plutôt parler de l’intelligence artificielle comme d’une intelligence augmentée. L’IA sera utilisée dans un premier temps pour certains rôles administratifs et répétitifs dans les organisations, la valeur ultime restera dans l’humain. Les rôles seront re-définis, mais nous verrons toujours le pouvoir et les capacités uniques du cerveau humain utilisés pour ajouter de la valeur aux forces de traitement et d’analyse des ordinateurs.
 
Quand l’IA commencera à remplacer des emplois dans les entreprises technologiques, cette tendance sera probablement lente et s’accompagnera à coup sûr d’une croissance de l’emploi dans d’autres domaines. En parallèle, de nouvelles opportunités commerciales se présenteront avec l’évolution des progrès technologiques.
 
Lors de mon premier emploi en entreprise en 1990, après avoir quitté la Marine, mon entreprise employait plusieurs personnes, dont le travail consistait à imprimer et à télécopier des documents. Aujourd’hui, je suis certain que ces emplois ont disparu et que l’économie mondiale s’est ajustée et a prospéré. Insérez toute autre transition majeure dans l’histoire du monde et le résultat sera le même.
 
C’est encore le tout début de l’IA. Personne ne sait comment cela va se jouer au cours des prochaines décennies. Il y a eu l’Internet, les téléphones intelligents et le cloud computing pour ne citer que quelques bouleversements récents qui nous ont changé la vie. L’IA nous surprendra tout au long de notre parcours. Certains bouleversements seront préoccupants et nécessiteront de la vigilance, mais la plupart d’entre eux seront incroyables et amélioreront le monde et notre façon de vivre.
Tags :Sources :lifesize

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité