Des scientifiques ont découvert un gigantesque récif corallien caché

récif corallien

Si l'Homme a depuis de nombreuses années maintenant cartographié le moindre kilomètre carré de la terre ferme, les fonds marins, eux, restent en un grand mystère. Il y a quelques jours, des scientifiques ont découvert un gigantesque récif corallien inconnu jusqu'à aujourd'hui.

Cette saisissante découverte a été faite à quelque 260 km des côtes de Charleston, en Caroline du Sud, aux États-Unis. Tous ses éléments mis bout à bout, ce récif ferait en longueur environ 150 km et il existerait depuis que l’homme moderne est présent sur la Planète Terre.

Cette découverte modifie ce que nous pensions quant aux endroits où peuvent existe les coraux sur la Côte Est [des États-Unis]“, expliquait Erik Cordes, professeur de biologie à l’Université TEmple et directeur scientifique de cette expédition. “Et la fonction de ces récifs, en terme de nutriments recyclants, est capitale pour la production à la surface et nos pêches.” “Cette découverte change déjà nos modèles prédictifs pour les coraux. Cela mènera sans aucun doute à de nouvelles découvertes dans la région une fois que nous aurons traité toutes ces données. Cela prendra des mois voire des années.

Et cette découverte à une portée qui va bien au-delà de la simple science. En effet, l’administration Trump souhaiterait voir l’industrie énergétique réaliser des forages au large. Les chercheurs espère pouvoir convaincre que certaines zones doivent être préservées.

C’est dans le cadre de l’opération DEEP SEARCH, un projet de 5 ans visant à explorer le large des côtes de Virginie, Caroline du Nord et Caroline du Sud que la découverte a été faite. Des scientifiques de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique américaine, du Bureau of Ocean Energy Management et de l’Institut d’études géologiques des États-Unis sont actuellement à bord du vaisseau Atlantis, ils rejoignent chaque jour le fonds de l’Atlantique à bord d’un submersible baptisé Alvin.

Il y a un mois, des chercheurs à bord du bateau Okeanos avaient découvert ce qui ressemblaient à des débris de coraux. Les experts “n’auraient jamais imaginé trouvé des structures créées presque entièrement en corail à travers des milliers, voire des centaines de milliers d’années. […] Nous n’avons pas un seul caillou sur chacune de ces structures. Du corail sur des kilomètres.

Pour l’heure, le Bureau of Ocean Energy Management a identifié 47 zones potentielles dans lesquelles les compagnies industrielles pourront s’implanter entre 2019 et 2024 et le bureau aidera à déterminer lesquelles sont le plus vulnérables.

Tags :Via :Science Alert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité