The Clothes Library, un magasin pour louer ses vêtements

The Clothes Library

Tout le monde a ses petits vices. Pour certains, c'est l'achat plus ou moins impulsif de vêtements. Vêtements qui ne seront portés qu'une fois puis oubliés au fond d'un tiroir. Un récent sondage montre que ceci est fréquent en Australie. Un quart des sondés du pays ont déjà ainsi jeté un vêtement après l'avoir porté une seule et unique fois.

Sarha Freeman fut tellement abasourdie en l’apprenant qu’elle a décidé de faire quelque chose pour lutter contre cela. Elle ouvrait peu de temps après The Clothes Library, un magasin de vêtements à Sydney permettant aux clients non pas d’acheter mais de louer leurs habits.

La société d’aujourd’hui porte aujourd’hui ses vêtements comme elle porte ses capotes. Les gens les portent une fois et s’en débarrassent. Ce n’est pas de cette manière que sont conçus les vêtements. Aujourd’hui, ils sont fabriqués pour être portés six fois, et c’est terrible, je trouve“, expliquait Sarah Freeman.

Ces vêtements “jetables” ne sont bons ni pour votre porte-monnaie ni pour l’environnement, la plupart étant produits dans des pays du tiers-monde dans des usines qui polluent les environs.

The Clothes Library est un bon moyen d’obtenir des vêtements de créateurs à des tarifs très abordables, et c’est aussi une bonne option pour l’environnement. Le magasin de Sarah ne produit d’ailleurs pratiquement aucun déchet.

Les clients paient un abonnement mensuel, comme pour la bibliothèque ou Netflix, et profitent de 4 ou 6 vêtements par mois. Il est possible d’acheter telle ou telle pièce à un tarif réduit. Les abonnés peuvent même revendre leurs propres vêtements s’ils en ont envie.

Le concept n’est pas nouveau, il y a par exemple la Fashion Library à Amsterdam depuis quelques années. En France, certaines initiatives locales fonctionnent sur le même principe. Il faut maintenant espérer que le concept se propage !

Tags :Via :Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité