Air Liquide et le CEA poursuivent leur collaboration en cryogénie

Han Solo Carbonite

Air Liquide et le CEA ont signé un accord concernant la création d’un laboratoire commun dédié à l’innovation technologique en cryogénie, domaine s’appliquant aussi bien au spatial, à la fusion ou à la conception d’accélérateurs de particules. Les deux partenaires de longue date s’engagent ainsi à développer ensemble des technologies innovantes au cours des cinq prochaines années.

La création d’un laboratoire commun entre le CEA et Air Liquide concrétise des décennies de collaborations entre les équipes des deux entités, que ce soit dans le domaine de la cryogénie, de l’innovation technologique, de la fusion  ou de l’instrumentation spatiale.
S’inscrivant en complément de  l’accord-cadre signé en 2014, ce partenariat prévoit une collaboration sur cinq ans portant sur des développements de technologies en cryogénie et cryomagnétisme.

Les premiers axes de travail lancés concerneront :

•    le développement de composants technologiques pour optimiser  la performance des tubes à gaz pulsé – des petits réfrigérateurs produisant des températures dans la gamme 15-50 K (de -250°C à -223°C) pour les capteurs de télescopes terrestres ou spatiaux ;

•    la conception de modèles numériques de simulation dynamique des grands réfrigérateurs utilisés dans les tokamaks (fonctionnant à 4 K, une température  proche du « 0 absolu »), favorisant ainsi leur design et leur paramétrage avant installation ;

•    l’amélioration de la prise en compte des systèmes cryogéniques dès les étapes de conception des grands projets.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité