Oseriez-vous manger les Doigts de Lucifer ?

doigts Lucifer pédonculés

À cause de leur forme et de leur taille, les pédonculés que l'on trouve sur la côte Sud-Ouest du Portugal sont baptisés les Doigts de Lucifer, ou les truffes de mer. Ceci à cause de leur rareté et de leur prix. Mais aussi parce qu'il était très difficile et très dangereux de les récolter.

Les restaurants au Portugal et en Espagne en demandent une centaine d’euros l’assiette. Quand on connaît la rareté de l’animal et les difficultés à les pêcher, on comprend mieux pourquoi. Les doigts de Lucifer, aussi appelés pouce-pieds, ne peuvent être élevés. Ils vivent accrochés à des rochers dans la zone intertidale, se nourrissant du plancton apporté par les vagues. Cela les rend très délicat à ramasser, les pêcheurs se faisant continuellement frapper par les vagues qui s’écrasent sur les rochers. Les plus chanceux s’en sortent avec des côtes cassées et de sévères égratignures.

doigts Lucifer pédonculés

Les pêcheurs ont deux options : descendre des falaises hautes d’une centaine de mètres avec une corde à marée basse mais risquer de sa faire écraser par les vagues ou alors approcher en bateau et terminer à la nage, face aux falaises, et cueillir les animaux au rythme des vagues. Les deux options comportent de nombreux risques et les pêcheurs ont chacun leur préférence.

La pêche aux doigts de Lucifer est très réglementée au Portugal, seulement 80 licences sont délivrées chaque année, avec un quota de 15 kg maximum par jour et par pêcheur. Selon la taille et la qualité, un kilo de pouce-pieds peut se revendre 30 à 60€. Ce qui fait que le braconnage est très présent dans cette région du Portugal. Pour les locaux, c’est le “distributeur de billets de la mer“. Ceux-ci y viennent quand ils ont besoin d’argent, que les autorités soient d’accord ou non.

Quant à savoir si ces Doigts de Lucifer valent bien le prix que vous pourriez les payer dans un restaurant, sachez que, malgré leur nom et leur apparence fort peu appétissante, ils sont considérés comme des mets délicats par les amateurs de fruits de mer qui sont tout à fait d’accord avec le nom de “truffe des mers”. Les Portugais les font bouillir dans de l’eau salée pendant une petite minute, arrêtent la cuisson dans de l’eau glacée et servent immédiatement.

Tags :Via :Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité