3 mois de prison pour avoir regardé le téléphone de son mari

Prison

On ne badine pas aux Emirats Arabes Unis... Une femme a récemment été condamné à 3 mois de prison, elle a en effet été poursuivie par son propre mari pour une raison surprenante : elle aura épié son téléphone sans son consentement

L’anonymat est resté de mise dans cette affaire, il semblerait donc que “le mari” ait accusé sa femme d’avoir fouillé son téléphone alors que celui-ci était endormi. Ce n’est pas le pire, madame aurait ensuite copié toutes les données, les images et les conversations sur son propre smartphone, pour pouvoir les analyser tranquillement par la suite. Confiance, quand tu nous tiens. Elle aurait – toujours d’après les dires de l’homme – partagé ces informations plus que personnelles avec sa famille. Il a donc porté plainte contre sa propre femme.

Elle aurait réagit ainsi suite à des soupçons d’infidélité et son témoignage affirme que son mari lui aurait donné le mot de passe du téléphone et la permission de le consulter. Cela n’a pas suffit à convaincre le tribunal de Ras Al Khaimah : coupable, au grief de violation de la vie privée. Tromperie ou non, la loi n’autorise pas les couples – même mariés – à fouiner dans les téléphones, qu’importe qu’il y est suspicion d’adultère. 

Elle aura été condamné à 3 mois de prison le 1e octobre, une affaire qui a donné lieu à une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux… où deux écoles s’affrontent, bien évidemment. Une solution quelque peu radicale non ?

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité