Un expert en sécurité doute de l’histoire de la puce chinoise qui espionne Apple

Apple

La semaine dernière, un rapport de Bloomberg affirmait que la Chine avait intégré des puces espionnes dans les serveurs iCloud d'Apple. Une histoire réfutée plusieurs par la marque à la pomme, en public et via une lettre au Congrès Américain, et une dénégation corroborée par plusieurs agences, mais Bloomberg semble sûr de son information.

Il semblerait cependant qu’au moins l’une des sources de Bloomberg doute de cette histoire. L’expert en sécurité matérielle Joe Fitzpatrick s’exprimait récemment dans le podcast Risky Business et déclarait que sa citation dans l’article de Bloomberg était prise hors de son contexte. Lorsque Jordan Robertson, de Bloomberg, avait donné davantage de détails sur l’histoire qu’il comptait raconté, Joe Fitzpatrick avait répondu que cela n’avait pas de sens.

Fin d’Août, c’était la première fois que Jordan me dévoilait certains des détracteurs de cette histoire. J’avais entendu tout cela et cela n’avait aucun sens pour moi. Et c’est ce que j’ai dit. J’ai dit que je n’avais rien d’autre à dire mais que cela n’avait aucun sens.” Et d’ajouter qu’il y avait d’autres moyens plus simples d’obtenir ce que visait à obtenir cette supposée attaque. Une approche matérielle n’est pas logique ni scalable.

Cela étant dit, Joe Fitzpatrick ne réfute pas complètement le rapport de Bloomberg. Selon lui, les aspects techniques sont assez “fouillis” dans l’article et même si le media n’a pas nécessairement tort, cela reste très théorique.

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité