Découverte des éditions Akileos

Les éditions Akileos m'ont fait parvenir un panel d'ouvrages pour découvrir leur maison d'édition. Découvrons ensemble l'univers assez fou d'Akileos au travers de ces diverses lectures.

Le Beffroi – 17€

Le Beffroi est une montagne de métal et de pierres, une vaste cité qui se dresse au milieu d’un désert radioactif et dans laquelle se pressent un million de résidents humains et non-humains. Une cité en guerre avec des fanatiques religieux et déchirée par la tension entre une classe dirigeante humaine, les “sculptés” (des hybrides modifiés génétiquement) et des non-humains.
En tant que capitaine des gardes urbains, Shå, une “sculptée” est responsable de la sécurité de ce grand bazar et mène une enquête sur une série de meurtres épouvantables de notables commis au moment même où une nouvelle baronne doit être couronnée et que les conflits internes et externes à la cité arrivent à un niveau des plus critiques…

Lire un extrait

Le Beffroi n’est pas une lecture des plus faciles. Au sein de cet ouvrage, on va y retrouver des guerres de clans, des guerres entre inférieurs et supérieurs mais aussi un panel de créatures toutes plus étranges les unes que les autres. Tout ceci dans un monde post-apocalyptique et sur fond de série policière à la recherche du ou des mystérieux criminels. Beaucoup de plot twists dans ce récit entièrement en couleur à l’univers unique. Une intéressante lecture pour les amateurs de post-apo doublé de multi-races.

Space-Mullet T1 – 17€

Jonah, un ancien marine devenu convoyeur, et son copilote Alphius sillonnent la galaxie en enchaînant les petits boulots. Rattrapé par son passé, il est contraint d’accepter une mission de barbouze pour le compte du parlement de la Terre Unifiée et se retrouve alors projeté dans une aventure des plus mémorables.

Conflits intergalactiques, pègre, tournoi de rollerball ultra-violent et pénuries de papier toilette : découvrez l’univers fantastique et détonnant de Space-Mullet !

Excellente découverte de cette BD qui ne jouit que de trois couleurs : noir gris et bleu (et blanc). On va y suivre les aventures de Jonah et Alphius au travers de la galaxie (rappelant indéniablement Han Solo et Chewbacca). On y retrouvera inégalités et injustices, des combats, de l’hémoglobine et beaucoup d’humour. Nous apprendrons au fil de la lecture de quel passé Jonah fuit et ne souhaite pas se rappeler. Ce premier tome nous plonge dans un univers assez riche et qui donne fortement envie de découvrir la suite.

IRL – Dans la vraie vie – 15€

Anda aime Coarsegold Online, le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur sur lequel elle passe le plus clair de son temps libre. C’est un endroit où elle peut être un leader, une combattante, une héroïne. Un endroit où elle peut rencontrer des gens du monde entier et se faire des amis. Mais tout se complique le jour où Anda se lie d’amitié avec un Gold Farmer, un enfant chinois pauvre dont l’avatar recueil illégalement dans le jeu des objets de valeur pour les revendre aux joueurs des pays développés. Ce comportement va à l’encontre des règles de Coarsegold, mais Anda réalise rapidement que les questions de bien et de mal sont beaucoup moins simples quand la vie d’une personne réelle est en jeu.
Ce mignon récit nous plonge au coeur des MMORPG, des guildes, des quêtes et de l’expérience. Mais il nous plonge aussi dans le côté obscur des MMORPG avec les farmers, ces “joueurs” souvent chinois qui passent leur temps à miner des ressources pour les revendre en argent réel pour que les joueurs les plus riches grimpent très rapidement en compétence plutôt que de vivre l’aventure normalement comme les autres. Ce qui est intéressant ici est que quasiment tous les personnages sont des femmes, donc il y a aussi une dimension de la place de la femme dans le jeu vidéo (bien souvent peu respectée). Ainsi, on retrouve ici une guilde entièrement féminine.
Récit touchant saupoudré de culture gaming, une intéressante lecture.

Emprise – 19€

1996, Shelter’s Lot, Maine, 3 200 habitants. Alors que le Dr Mark Walewond, doyen de la communauté s’apprête à rendre l’âme, une violente tempête s’abat sur les environs, occasionnant de considérables dégâts. Peu de temps après sa mort, d’inquiétantes disparitions, ainsi que des actes de violence extrême commis par des personnes jusqu’ici sans histoire, font basculer peu à peu la petite ville dans l’horreur. Les investigations du lieutenant Obson et de ses deux jeunes coéquipiers vont alors faire resurgir le sombre passé de Shelter’s Lot et mener les enquêteurs aux frontières de la déraison, au plus proche d’une vérité macabre dont personne ne ressortira indemne.

Avec Emprise, un thriller fantastique à couper le souffle, Aurélien Rosset fait une entrée fracassante dans la BD.

Lire un extrait

Emprise est un thriller fantastique très efficace. Entre enquêtes policières et délires mystiques, le combo s’avère idéal. Au fur et à mesure de l’histoire, la ville va devenir de plus en plus folle mettant les nerfs des enquêteurs à rude épreuve. Pas à pas, la logique disparaîtra au profit de l’irrationnel et du spirituel. Je vous laisse découvrir comment l’histoire se finit en profitant de l’excellente lecture qu’est Emprise !

Le Nao de Brown – 26€

Nao Brown souffre de TOC, mais pas de ces manies consistant mais pas de ceux qui consistent à sans cesse se laver les mains ou à toujours tout ordonner. Non, Nao souffre de violentes obsessions morbides et ses compulsions prennent la forme de rituels mentaux invisibles.
Nao travaille à temps partiel dans un magasin d’art toys tout en essayant de faire décoller sa carrière d’illustratrice. Elle est toujours à la recherche de cet amour insaisissable : l’amour parfait. Et quand elle rencontre l’homme de ses rêves, elle s’aperçoit… que les rêves peuvent être un peu étranges.
Les exercices de méditation que pratique Nao sont une tentative pour apaiser son esprit et ouvrir son cœur. Grâce à eux, elle se rend compte finalement que tout n’est pas noir ou blanc. En réalité, tout est plutôt… marron.
Le Nao de Bown n’est pas à mettre entre toutes les mains. Lecture complexe où deux récits se transposent en simultané. Dans un premier temps l’histoire principale avec Nao et son esprit torturé et malade avec ses envies de meurtres régulières. De l’autre, une étrange histoire d’une famille transformait en arbres sauf un enfant qui est mi-arbre / mi-homme. A chaque chapitre on suit l’avancée de l’histoire de ce gamin et ses péripéties pour redevenir humain. En parallèle on tente de comprendre ce que cache le cerveau de Nao mais c’est bien complexe. La couverture de l’album est en ce sens bien révélatrice du wtf qui se cache dans sa tête.
Amoureux de lectures tarabiscotées, vous trouverez votre bonheur.
Merci aux éditions Akileos pour la fourniture des ouvrages
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité