A nouveau, la prise d’un selfie entraîne la mort d’une jeune fille

selfie

Ce n'est pas du tout le premier cas rapporté, les gens sont prêts à prendre tous les risques pour se mettre en avant et faire des photos impressionnantes. Evidemment, cela tourne parfois au drame... Dans le cas de Sandra Manuela Da Costa Macedo, âgée de 27 ans, sa tentative de prendre un selfie a entraîné sa mort.

Selon des reportages parfois indélicats, Macedo se trouvait au 27e étage d’un immeuble quand elle tenta de prendre un selfie. La vidéo en question la montre perchée sur les balustrades où, selon les spéculations, de fortes rafales de vent l’auraient faite basculer. Elle a perdu l’équilibre et bien sur, une chute d’une telle hauteur ne peut être que fatale. 

Les ouvriers du bâtiment qui travaillaient sur une tour voisine ont crié à Macedo de descendre, soit elle aura préféré refuser, soit les cris ont été couverts par le vent puissant. La police locale enquête toujours sur l’incident, mais jusqu’à présent, la théorie qui prévaut reste celle des bourrasques. 

Après la tragédie, les pompiers du Panama ont publié sur Twitter un avertissement : «Ne risquez pas votre vie pour un selfie. Il est plus important de perdre une minute de votre vie que votre vie en une minute. » Malheureusement, comme nous le disions, Macedo n’est pas la première à mourir à cause d’un selfie. Une étude récente de la BBC a révélé qu’il y avait eu au moins 250 décès liés à des selfies entre 2011 et 2017.

Tags :
  1. Quand “fait” est suivi d’un verbe à l’infinitif, il n’y a pas d’accord. On n’écrit donc pas “faite”.
    Ce qui donne : “…l’auraient fait basculer”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité