Passage à l’heure d’hiver : quelles conséquences sur notre sommeil et sur notre organisme ?

boule cristal sommeil SleepBliss

Le « mal-dormir » est un sommeil non récupérateur, comprenant selon les cas des difficultés d'endormissement, des réveils nocturnes ou précoces, le tout pouvant être lié à des facteurs environnementaux (bruit, lumière, literie) ou à une mauvaise hygiène de vie (alcool, écrans, stress, sédentarité, alimentation).

Cette première définition du « mal-dormir » est proposée par la Fondation Adova et son comité d’experts (Pr. Damien Léger, Dr. Marc Rey, le philosophe et auteur Dalibor Frioux). Celle-ci vise à identifier et nommer ce mal-être qui touche, aujourd’hui, plus d’un individu sur deux en France. (Heure d’Hiver Dimanche 28 octobre).

Voici les principaux enseignements du premier Observatoire du Sommeil de la Fondation Adova (réalisé par Ipsos)

92 % des Français considèrent que leur sommeil est unique et différent de celui des autres
88 % considèrent le sommeil comme un moment de plaisir, 78 % comme un moment de liberté
Pour 63 % d’entre eux, le sommeil est essentiel pour être en bonne santé, devant le fait de ne pas fumer (40 %) et de pratiquer au moins 1 heure d’activité physique par semaine (30 %)
Pourtant plus d’un Français sur 2 est confronté au « mal-dormir »
78 % considèrent que l’on dort moins bien aujourd’hui qu’avant
Près de 8 Français sur 10 sont interrompus dans leur sommeil chaque nuit et mettent en moyenne 39 minutes à retrouver le sommeil
43 % d’entre eux ont déjà consulté un professionnel de santé pour y remédier

L’Observatoire du Sommeil montre également à quel point les Français sont multitâches avant de s’endormir et notamment dans leur utilisation des écrans : alors que ces derniers sont régulièrement pointés du doigt pour leur pouvoir de nuisance sur le sommeil, 40 % des répondants consultent leur smartphone et 69 % regardent la télévision avant de se coucher, et cela au moins deux fois par semaine. Et ce n’est pas moins d’un Français sur cinq qui s’endort devant son écran de télévision, puis se réveille au milieu de la nuit.

En somme, comme nous allons gagner une heure de sommeil à la fin du mois, profitez en pour vous reposer !

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité