Idée cadeau : Lenovo Star Wars : Jedi Challenges, la nouvelle Wii de la réalité augmentée

Lenovo jedi challenges

Lenovo et Disney se sont associés pour créer Star Wars: Jedi Challenges, un jeu de réalité mixte basé sur l'univers de Star Wars. Nous avons eu l'occasion de le tester et d'avoir désormais un paquet de choses à vous raconter. Vous trouverez donc un résumé au début de papier, pour ceux qui préfèrent l'efficacité, puis un rapport un peu plus détaillé. Effectivement, l'ensemble n'est pas donné, il n'est pas déconseillé de se renseigner avant d'investir. Spoiler alert : malgré quelques défauts, c'est un produit très sympa, la référence à la Wii n'est pas du tout un tacle.

Parce que tout le monde a déjà rêvé, au moins un fois dans sa vie, d’être un véritable Jedi, Lenovo a créé le Star Wars : Jedi Challenges. Enfilez le casque, empoignez le sabre laser et devenez la meilleure des recrues de maître Yoda. Un amusement assuré qui ravira petits et grands !  Prix 179€

Le résumé

Les plus

C’est une expérience tout à fait adaptée aux fans de Star Wars, aussi complète qu’immersive. Elle ne nécessite aucun fil pour en profiter pleinement et elle peut être pratiquée dans de petits espaces (attention toutefois, l’appartement parisien et la proximité d’une télé ou d’un chien peut représenter un risque). C’est extrêmement ludique et vos proches voudront tous faire un tour dans cette Star Wars Mobile, un peu comme au début de la Wii, ces technologies intriguent, font rire et permettent de profiter d’un bon moment, pour les petits et les grands, filles et garçons. Et, nom de Zeus, vous aurez un sabre laser dans votre maison ! Un vrai rêve de gosse.

Les moins

Evidemment nous sommes au début de la réalité augmentée comme virtuelle, il y a encore un certain manque de précision et un suivi approximatif du sabre laser, tout dépend aussi de la configuration de votre maison et de la puissance de votre téléphone. Le jeu et le casque sont assez gourmands en énergie et en batterie, il vous faudra donc un smartphone récent pour jouir des capacités du joujou, smartphone qui par ailleurs va clairement se mettre à chauffer pour gérer le jeu. L’installation ponctuelle du jeu est fastidieuse, vous ne le sortirez pas tous les jours, il y a de nombreux éléments, le processus est un peu long et demande d’anticiper le chargement de tous ces accessoires (certains sur piles). Notez enfin que c’est logique, mais pour le tarif global, casque, jeu ET téléphone compatible, vous n’aurez qu’un seul jeu, même s’il propose nombre de fonctionnalités.

Unboxing

Les fans de Star Wars et les gamers, dotés du casque de réalité augmentée de Lenovo relié au capteur de mouvements et à la manette-sabre laser fournis, ainsi qu’à leur smartphone, pourront vivre de nouvelles aventures et découvrir des modes de jeu inédits grâce au Star Wars Jedi Challenges.

A travers les différents challenges, les utilisateurs pourront perfectionner leurs compétences avec un sabre laser en affrontant les plus célèbres personnages de la saga qui ont basculé du côté obscur, prendre la tête d’armées au cours de missions contre l’Empire et déployer des trésors de stratégie pour vaincre leurs adversaires aux Holo-échecs, le tout en réalité augmentée.

Au menu ? Duels au sabre laser, combats et stratégies et même Holo-échecs. Evidemment, tout ceci à un prix, Star Wars : Jedi Challenges est disponible, à un prix public indicatif de 199 € sur le site de Lenovo. Attention, c’est une promotion.

Devenez le meilleur Jedi ou faites au mieux

Le jeu Star Wars: Jedi Challenges a été créé et mis au point pour offrir une expérience immersive en tant que chevalier Jedi, il n’y a pas de mise à jour pour faire allégeance à l’Empire. Pour cela, l’entraînement sera de rigueur et notamment dans deux domaines de compétences, la maîtrise de l’épée – le sabre laser en plastique – et les capacités stratégiques. En outre, il existe un jeu d’échecs qui ressemble étonnamment au film Star Wars original.

La bataille au sabre laser

Clairement, à la rédaction, c’est l’item qui a le plus séduit, tout le monde ayant envie de tâter du sabre, sans même être fan de Star Wars, des commerciaux, aux rédacteurs, marketing et même le big boss, tout le monde est resté curieux. Passé l’effet de surprise, l’ensemble reste tout de même répétitif, comme le bowling sur la Wii.

Il y a parfois un manque de précision entre les attaques et les contre-attaques, mais tout dépend de l’agencement. Avec un brin d’entraînement et quelques droïdes à dézinguer pour se faire la main, vous pourrez vous atteler à la tâche et affronter les boss. C’est amusant, fun, ludique, mais vous ne jouerez pas 105 ans.

Lors de nos premiers essais, après une installation assez fastidieuse, notre sabre laser penchait d’un bon 30 degrés par rapport au support tenu en main. L’application fait de son mieux pour compenser, mais les mouvements sont vifs et le capteur au sol est parfois à la peine (appuyer deux fois sur le bouton et parfois, il se redresse).

Cela n’entache pas le game play, mais si vous souhaitez acheter, il est bon de s’attendre à une expérience perfectible.

Le combat stratégique

Changeons complètement d’ambiance, il s’agit désormais de commander aux troupes pour vaincre l’empire. Des missions vous seront données, il faudra alors placer vos unités, et composer pour réussir. Nous sommes complètement dans l’esprit d’un “Tower Defense” en version Guerre des Etoiles. Si vous aimez ce type de jeu, il y a de quoi se faire plaisir et recommencer, en pensant toutefois qu’il faudra installer le matériel à chaque fois et que vous serez isolé, difficile de partager avec un ami, femme et enfants. La réalité augmentée ajoute du piquant à l’affaire, cela reste certain, pas de souris, mais vos yeux vous permettent de viser en ordonnant avec un sabre laser.

Il est possible de profiter de diverses perspectives et de vous éloigner ou rapprocher physiquement (ne sortez cependant pas du cercle du capteur). La planète Crait a été ajoutée au jeu, apportant avec elle le marcheur blindé AT-M6 et… des Porgs (l’Ewok de l’univers Star Wars dernière génération). Il y a donc des mises à jour, pas nécessairement régulières. Voici un exemple de Joachim Camacho :

La réalité augmentée est-elle de qualité ?

Contrairement à la réalité virtuelle avec laquelle vous ne pouvez pas voir le monde extérieur, la réalité mixte ou la réalité augmentée (AR) se joue avec une visière translucide sur laquelle les graphiques 3D sont projetés. Cela signifie que les objets 3D apparaissent comme s’il s’agissait d’hologrammes dans votre pièce. En résumé, vous pouvez voir les meubles, la tête de vos collègues, votre chien (beaucoup) trop curieux, apercevoir des droïdes, sans vous manger un coin de la table basse (NDLR : A être trop concentrée, cela peut cependant arriver… A un ami. Pas à moi O:) ).

Le casque se règle avec des élastiques et velcros, ce n’est pas optimal mais cela s’adapte à toutes les têtes et reste relativement confortable. A le porter quelques dizaines de minutes, l’on sent tout de même que l’ensemble commence à peser, notez que vous pouvez aussi conserver vos lunettes. Avec un peu trop d’entrain, il ne faut pas non plus négliger qu’un coup de sabre laser malheureux pourrait abîmer un meuble ou un conjoint (désolée chérie).

L’installation…

L’usage des points de suspension n’est pas anodin, conservez cela en tête… Si tout est fourni dans la boîte, et que vous n’avez seulement besoin de posséder un téléphone compatible, la première installation est une horreur. Les câbles sont évidemment fournis, du lighting à l’USB-C en passant par le micro-USB, seulement l’insertion du téléphone est fastidieuse, comme la mise en place des piles…

Ce n’est pas difficile mais somme toute un peu long. Si vous pouvez laisser votre téléphone dans le casque, vous serez plus tranquille, mais rares sont les personnes possédant deux smartphones aptes à gérer tout ce matériel. Le cas échéant, foncez, cela signifie que vous avez sans doute assez d’argent pour acheter un jeu 200 euros, sans quoi votre appareil sera coincé dans son boîtier pendant que vous jouez, espérons que le banquier ne tente pas de vous joindre en urgence… Sans vouloir mégoter.

Il faut avant tout installer l’application et TOUT ce qui vous permettra d’optimiser le gameplay, ce qui inclut un sacré paquet de réglages avant de pouvoir commencer. Luminosité, volume, bluetooth… Mettez en suite, difficilement, le téléphone dans le casque, sans tout quitter… (cela ne s’appelle pas “Challenges” pour rien). Allumez la balise et vous pourrez vous lancer. Voici un petit tuto visuel et plus parlant :

Place et confort

Nous sommes ici en réalité augmentée, ce qui signifie : pas de fils et un casque plus léger, deux avantages notoires. Il est tout à fait possible de jouer en pleine luminosité, mais vous profiterez clairement de moins des détails holographiques, mieux vaut une pièce légèrement plus sombre. Après quelques dizaines de minutes, on commence à subir les 477g + téléphone sur le pif, ce sont encore une fois de nouveaux produits et donc perfectibles. Le résultat est  correct mais pas encore optimal, la technologie avance à grands pas sur le sujet – Lenovo compris – sur ce premier jet, il y a matière à améliorer.

Par ailleurs, le support du casque permet de mettre pas mal de téléphones, mais ceux-ci ne sont pas donnés, car ils ont besoin de puissance. Officiellement, voici la liste : iPhone X, iPhone 8 Plus, iPhone 8, iPhone 7 Plus, iPhone 7 , iPhone 6 Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6 , Samsung Galaxy S8 , Galaxy S7, Galaxy S7 , Google Pixel, Google Pixel , Moto Z² Force Edition, LG G6.

En conclusion, j’achète ?

Si vous ou votre famille êtes de grands fans de Star Wars, c’est une expérience unique qui n’est disponible sous aucune forme comparable, dans cette gamme de prix qui plus est. Ce n’est pas déraisonnable d’investir en ayant conscience des défauts du produit. Je maintiens, c’est exactement comme la Wii à ses débuts, génial, mais on s’en lasse vite, surtout si ce n’est que pour un seul jeu. Il mérite tout de même un bon 7.5/10.

Tags :Sources :lenovo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité