Un homme paralysé marche à nouveau grâce à un implant vertébral

implant vertébral paralysie marche

Les blessures touchant la colonne vertébrale peuvent être très dangereuses, elles laissent souvent le patient paralysé, condamné à vivre en fauteuil roulant. Un nouvel implant vertébral révolutionnaire a cependant permis à un homme de marcher à nouveau. Deux autres hommes ont repris le contrôle des muscles de leurs jambes de la même manière.

Dans le papier publié dans le journal Nature, on apprend que ces implants aident à compenser les dommages de la moelle épinière. Les signaux nerveux en provenance du cerveau vont dans tout le corps via la moelle épinière. Si celle-ci est cassée, les signaux ne peuvent plus passer, d’où le handicap et parfois même la paralysie.

Des chercheurs de l’Institut Fédéral Suisse de Technologie ont mené des expérimentations utilisant des implants électriques pour relier les zones endommagées. Ce sont les implants qui prennent le relais pour assurer le transport des messages du cerveau dans les zones abîmées de la moelle épinière.

Et même après l’arrêt de cette thérapie par stimulation, tous les participants ont conservé une amélioration notable dans les mouvements de leurs muscles. Aussi prometteuse que puisse être cette technologie, les chercheurs restent prudents : la technique n’en est qu’à ses balbutiements. Il est à l’heure actuelle très difficile d’évaluer combien de personnes pourraient en profiter. Mais une chose est sûre, de nouveaux traitements pour les lésions de la moelle épinière devraient arriver dans les années à venir.

Tags :Via :Ubergizmo
  1. Bonjour, petite précision :
    il s’agit de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), et non de l’institut mentionné dans l’article. C’est d’ailleurs écrit dans la miniature de la vidéo.
    Et pour plus de précision encore, cela a été réalisé en collaboration avec le CHUV.
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité