MummGrand Cordon Stellar : bourrons nous la gueule en apesanteur !

Depuis septembre 2018, la Maison Mumm a dévoilé MummGrand Cordon Stellar : un exploit technologique qui permet aux astronautes et à tous les voyageurs de l’espace de déguster Mumm Grand Cordon en apesanteur. A titre logique : n'oubliez pas que l'alcool se consomme avec modération et que nos astronautes ne sont pas franchement portés sur la boisson. 

Trois années de collaboration avec Spade, jeune agence spécialisée dans la conception d’objets spatiaux, ont donné naissance à deux créations étonnantes : une bouteille et un verre qui s’apprêtent à défier les lois de la gravitation dans l’espace et inscrivent Mumm Grand Cordon Stellar dans la conquête spatiale du troisième millénaire. 

Pour accomplir cette mission, la Maison s’est associée à une start-up de pointe. L’agence Spade, fondée par Octave de Gaulle, est spécialisée dans le design et l’ergonomie d’objets spatiaux. « Au cours des quarante dernières années, ce sont les ingénieurs, plutôt que les designers, qui ont façonné les voyages dans l’espace. Pour Mumm Grand Cordon Stellar, nous n’avons pas abordé l’apesanteur comme une contrainte, mais comme une opportunité créative, explique Octave de Gaulle. L’apesanteur nous lançait un défi aussi simple que redoutable : faire jaillir le champagne de la bouteille.

Délivrée des lois de la gravité, sa bouteille inédite – en verre transparent siglé du célèbre cordon rouge – utilise le gaz du champagne pour expulser le champagne dans un anneau, où il se concentre en amas de bulles. Flottant dans l’air, ces bulles sont alors recueillies dans un verre inédit, conçu à cet effet. 

Côté design, une tige fuselée est surmontée d’une corolle de cinq centimètres de diamètre, légèrement concave. La tension de cette surface permet à la mousse en suspension d’y adhérer avant d’être dégustée.

Nous n’en connaissons pas le prix… mais il devrait faire pâlir les plus courageux astronautes de l’ESA ou la NASA.

Tags :
  1. Magnifique titre, tout à fait en accord avec la fameuse loi Evin qui interdit l’incitation à la consommation …

    Alors un magnifique “bourrons nous la gueule”. Tu peux rajouter la mention “avec modération” dans le texte … c’est loupé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité