Un couvre-feu pour protéger les habitants… des esprits démoniaques de WhatsApp

esprit

Le maire de Pajarito, petite ville du Nord de la Colombie, a récemment instauré un couvre-feu entre 19h et 5h pour protéger les mineurs... des esprits démoniaques qui se seraient propagés par le service de messagerie WhatsApp.

Depuis quelques jours, au moins 14 cas d’adolescents se comportant très étrangement – menaces de suicide, lacérations, convulsions, évanouissement, voix qui changent, etc – ont été constatés. Tous ces jeunes utilisaient WhatsApp. Les rumeurs se ont rapidement circulé : c’est la messagerie qui a propagé des démons.

J’ai pris cette décision en constatant les cas graves qui m’ont été présentés“, déclarait le maire. “Certains enfants disaient qu’ils voulaient se suicider ‘le moment était venu’, ils devaient sauter du pont. Ils disaient des choses insensées.

Jusqu’à ce que la situation revienne à la normale, les enfants de moins de 17 ans n’ont donc plus le droit de se trouver sans un parent sur la voie publique entre 19h et 5h. Dans le cas contraire, les parents des contrevenants s’exposent à de lourdes amendes. Cette décision n’a évidemment pas fait que des heureux dans la ville…

Tags :Via :Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité