Pour Noël, Greenpeace vous offre un cadeau pas comme les autres

Après 5 années de collaboration, Greenpeace fait de nouveau confiance à 84.Paris pour sa communication de fin d'année. Pour la première fois, c'est la thématique de la pollution de l'air en ville qui est abordée à travers un film en stop motion de 1min30 réalisé par Anna Mantzaris, qui a notamment travaillé aux côtés de Wes Anderson sur son dernier long-métrage d'animation "L'Île aux chiens".

Après la pop culture, la campagne emprunte cette année les codes du conte de Noël et mise sur la surprise de son dénouement. Le film aux couleurs de Noël, conçu sur un quiproquo, acquiert rétrospectivement une signification nouvelle, un ton grave et mobilisateur. 
 
Exiger des villes respirables
 
La pollution de l’air cause près de 48 000 décès prématurés chaque année en France et plus de 5.5 millions mondialement (Source : Agence nationale de santé publique). Ces chiffres font de la pollution de l’air la 3ème cause de mortalité dans notre pays, la 4ème dans le monde. Les français ne l’ignorent d’ailleurs pas : ils en sont conscients et sont de plus en plus inquiets à ce sujet. Mais plutôt que de s’insurger,  ils s’adaptent : pendant les pics de pollution, ils renoncent à leur footing,  au vélo, et à se promener avec leurs enfants. (Source : OpinionWay pour Generali – Les Français et la qualité de l’air / Septembre 2017)
 
L’émotion comme vecteur de l’action
 
Pour ce nouvel opus de la saga Greenpeace x 84.Paris, l’agence et l’ONG décident de donner un nouveau souffle à cette communication de fin d’année , en imaginant un conte de Noël plein d’émotion. 
“Un Cadeau Pas Comme Les Autres” raconte ainsi l’histoire d’une petite fille qui, prenant conscience de la gravité des effets de la pollution de l’air, s’inquiète de la santé de son nounours. Bien décidée à le protéger, elle s’ingénie de scène en scène à confectionner de ses mains un cadeau de Noël à son ours sous les yeux incrédules de ses parents. Le film se conclut sur ce message : face à la pollution de l’air, aucun masque ni aucune écharpe ne sont une protection efficace. En France, 75% des jeunes enfants respirent un air dangereux pour leur santé. 
 
 
« Loin du charme des personnages en feutrine de cette vidéo, la pollution de l’air a des conséquences graves sur la santé humaine et particulièrement celle des enfants (aujourd’hui en France, nous savons qu’au moins ¾ des jeunes enfants sont exposés au scandale sanitaire de la pollution de l’air (1) : asthme, naissances prématurées, problèmes cardio-vasculaires, cancer … Il n’existe pas de protection complètement efficace contre la pollution de l’air. Il faut donc s’attaquer aux causes du problème, au premier rang desquelles le trafic routier (2) », explique Sarah Fayolle, chargée de campagne Transports et Climat chez Greenpeace France. 
 
Produit par les londoniens de Passion Animation Studios et réalisé par la suédoise Anna Mantzaris, diplômée du Royal College of Art, ce film utilise la technique du stop motion. Cette  technique d’animation donne l’illusion de voir des objets animés d’une vie propre et doués de mouvements. 
 
 » Avec ce film, nous voulions écrire une histoire qui respecte l’esprit et joue sur les codes de Noël tout en y intégrant un message de sensibilisation ; que les français s’approprient le message, sans adopter un discours moralisateur. Ce conte de Noël propose une double lecture : une première, attendrissante et positive, autour du froid dont il faut se protéger, et le choc de la fin qui révèle qu’aucune protection n’est complètement efficace contre la pollution de l’air.” expliquent Olivier et Hervé Bienaimé, les co-présidents et directeurs de création de 84.Paris.
 
Le film “The Handmade gift” a nécessité près de 80 heures de tournage sur 3 sets en simultané avec des marionnettes et des accessoires construits de toutes pièces. 
 
« Le stop motion a une dimension presque magique ! On a la possibilité de donner vie sur un écran à de petits personnages ou accessoires immobiles, et les histoires que l’on peut alors raconter sont sans limites. C’est un procédé très méticuleux mais qui amène un résultat résolument enchanteur, qui parvient à attiser la curiosité et toucher le public. »  Anna Mantzaris, réalisatrice du film
 
Le film sera projeté jusqu’au 3 janvier sur l’écran géant du Marché de Noël situé au Jardin Des Tuileries.
 
Pour voir les coulisses du tournage : 
 
Pour soutenir la campagne : www.greenpeace.fr/Xmask
Notes : 
D’après le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé de 2018, “Air Pollution and Child Health” : http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/275545/WHO-CED-PHE-18.01-eng.pdf?ua=1
En 2015, le secteur du transport routier était responsable de 55% des émissions de dioxyde d’azote : https://www.citepa.org/fr/air-et-climat/polluants/aep-item/oxydes-d-azote
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité