On a joué à Pokémon Let’s Go Pikachu sur Nintendo Switch

Nintendo nous a envoyé le jeu Pokémon Let's Go Pikachu sur Nintendo Switch. Après 25h pour atteindre le conseil des 4, il est temps de faire le bilan sur cet opus remake.Le jeu est loin d'être original puisqu'il reprend quasi entièrement le principe de la bonne vieille cartouche Game Boy Pokémon Jaune. Cependant, cette nouvelle version s'avère bien plus simple sur plusieurs aspects.

Désormais, capturer des Pokémon se fera sans attaque. Il vous suffira de lancer des Pokéballs et espérer un succès. Vous n’aurez plus à prier pour que votre attaque ne tue pas le Pokémon que vous souhaitiez capturer. D’ailleurs cette fois-ci vous verrez précisément quels Pokémon se cachent dans les hautes herbes ou dans l’eau. Il ne vous suffira que de regarder et choisir à volonté le Pokémon de votre choix. Des systèmes de halos bleu ou rouge vous indiqueront même si le pokémon est petit ou gros.

Le gain d’XP se fait très vite et très souvent via les combats contre les dresseurs ou la capture de Pokémon où à chaque fois tous vos Pokémon prendront de l’XP.

Si auparavant il fallait se rendre dans un Pokécentre pour switcher entre les Pokémon que vous aviez capturé et envoyé au professeur Chen et ceux de votre équipe, désormais le sac de Sasha est le même que celui de Mary Poppins. Je n’ai absolument jamais eu besoin d’envoyer de Pokémon à Chen et j’en avais sur moi une centaine à disposition quand je voulais que je pouvais intégrer à ma team à tout moment.

Côté argent, là aussi, on en reçoit beaucoup au fur et à mesure des combats, à tel point que je me suis fait plaisir avec l’achat d’ultra laser à 100 000$ à Céladopole.

Le jeu est très dirigiste et il s’avère très simple de suivre le bon chemin et éviter de tourner en rond à la recherche de la prochaine étape.

Pikachu est complètement craqué comme personnage globalement et il sera absolument violent dès les premières arènes.

Ce qui m’a sûrement le plus choqué est l’usage des CS et CT (capacités spéciales et capacités techniques). Auparavant (sauf erreur de ma part), vous n’aviez la possibilité de n’ajouter les CT qu’à un seul Pokémon et prenaient la place d’une de vos attaques. Pour les CS (coupe, vol, surf, force flash), celles-ci sont désormais ajoutées dans un 5ème “slot virtuel” à Pikachu. Donc vous n’aurez plus besoin d’un pokémon vol pour avoir la capacité vol ou un pokémon eau pour la capacité surf.

Côté CT, celles-ci peuvent être ajoutées à tous vos Pokémon en mesure de les apprendre. Du coup quand vous recevez la CT Déflagratin, séisme, ultra laser ou laser glace par exemple, c’est le festival des attaques craquées qui s’ajoutent à votre team.

Le jeu est une passerelle avec Pokémon Go sur mobile avec la possibilité de recevoir des Pokémon de votre mobile vers votre Switch. On y retrouve aussides éléments bien connus de la version mobile avec les baies.

Le jeu est fourni avec une Pokéball extrêmement simpliste et qui fonctionne ma foi assez bien. Pour capturer des Pokémon vous la jetterez comme dans la série TV. A l’aide du joystick, vous vous déplacerez au sein de la région de Kanto ou validerez vos actions et avec le bouton arrière vous ferez des retours arrière (la touche B). Etrange au début, la Pokéball s’avère au final assez fun à l’usage et comme elle est assez légère, c’est plaisant lors de grosses sessions de jeux. Celle-ci contient un Mew pour info.

La Pokéball peut aussi être associée avec votre compte Pokémon Go pour ouvrir des pokéstops et gratter des bonbons. Pour plus d’infos à ce sujet, ça se passe par là.

Le jeu est visuellement très beau, bien loin du design original sur Game Boy.

Comme le signalent de nombreux confrères, l’ensemble du jeu se fait de manière assez fluide sans avoir besoin de faire de farming intensif, par contre le conseil des 4 est d’une puissance bien trop anormalement grande (qui contraindra à du gros farming).

Dans l’ensemble, le jeu est vraiment plaisant mais pour ceux qui comme moi ont joué à l’époque aux versions Game Boy vous serez un peu choqués par quelques choix opérés par Nintendo.

Comptez 50€ pour le jeu nu, 110€ pour le jeu avec Pokéball (prix constatés sur Amazon).

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité