Dans la famille ni chaud ni froid, je voudrais la fermeture de Google +

Faucheuse - mort

Google+... Ce serait presque une époque qui nous rendrait nostalgique tant son succès fût fugace et éphémère... pour rester polie. Le réseau social érigé sous l'égide de Google a tout bonnement fait un flop face à Facebook et Twitter. Il est grand temps d'arrêter les frais et la date est désormais tombée...

Il y a de nombreuses années, lorsque Google a tenté de concurrencer Facebook, la société a lancé Google+. Compte tenu de l’intégration aux produits et services de Google, Google+ semblait en être un prolongement naturel. Sur papier, c’était une bonne idée, mais cela n’a pas donné les résultats escomptés par Google.

Désormais au sein d’un document d’assistance sur son site Web , Google a présenté ses plans et son calendrier en vue de la fermeture de Google+. Selon Google, « En décembre 2018, nous avons annoncé notre décision de fermer Google+ pour les consommateurs en avril 2019 en raison de la faible utilisation et des difficultés liées au maintien d’un produit performant et à la hauteur de ses attentes. Nous voulons vous remercier d’avoir fait partie de Google+ et nous vous indiquons les prochaines étapes, y compris la procédure de téléchargement de vos photos et de tout autre contenu. »

À compter du 2 avril, Google+ sera fermé et votre compte ainsi que toutes les pages que vous avez créées avec seront supprimés. Google fournit aux utilisateurs un guide et des instructions sur la manière de sauvegarder les données avant que cela ne se produise, Google note que, à compter du 4 février, les utilisateurs ne seront plus en mesure de créer de nouvelles pages, communautés ou événements G+, la firme supprimera également les commentaires issus des sites Web.

Tout cela ne touchera que la version grand public de Google+. Par conséquent, si vous êtes un client entreprise, cela ne devrait pas vous affecter. 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité