Un agent d’assurance tente d’escroquer des clients en se faisant passer pour Voldemort

Lord voldemort

Un agent d'assurance de Singapour a récemment été arrêté pour avoir tenté d'escroquer des clients en leur envoyant des lettres de menaces signées... "Lord Voldermort", faute faite exprès, en référence au célèbre méchant dans Harry Potter.

Ye Lin Myint travaille en Birmanie pour la filiale de Singapour de Prudential Insurance. L’homme a eu la « bonne » idée de cibler des clients potentiels ou d’anciens clients l’ayant déjà éconduit ou ayant mis un terme à leur contrat. En Juillet 2017, il se créait via l’ordinateur de sa femme une adresse email sur un service basé en Suisse qui ne demandait aucune information personnelle en renseignant le nom « Lord Voldermort ». Après voir créé et lié un porte-monnaie Bitcoin à ce compte, il commençait à envoyer ses lettres de menaces, réclamant 1 Bitcoin en échange de leur sécurité.

« Ces derniers mois, je vous suis, toi et ta femme, je sais tout sur ta famille. Je sais où tu vis, où tu travailles. […] Je peur ruiner ta vie et t’humilier auprès de tous tes proches en Birmanie. Je peux te faire perdre ton travail. Je peux même venir vous faire du mal, à toi, ta femme ou tes parents, si j’en ai envie. » Voici ce que l’on peut lire dans ces lettres.

Selon le tribunal, Ye Lin Myint aurait ainsi menacé au moins 33 personnes. Et pour ajouter encore du poids à ses menaces, l’homme allait même jusqu’à envoyer des lettres aux voisins de ses clients s’ils ne faisaient pas leur possible pour les faire payer.

Malheureusement pour lui, aucune de ses cibles n’a jamais déposé le moindre Bitcoin mais tous ont porté plainte. Après avoir récupéré leurs déclarations et effectuer des tests ADN, « Lord Voldermort » fut finalement identifié et arrêté. Ye Lin Myint a plaidé coupable et a été condamné à 2 ans et 5 mois de prison ferme…

Tags :Via :Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité