Arrêté pour avoir dit à Siri qu’il allait lancer une fusillade dans une école

Siri

On peut rire de tout certes, tant qu'il est explicite que l'on est dans l'humour. Crier dans un avion que l'on a une bombe est clairement un mauvais plan, par exemple. Vous vous feriez débarquer et arrêter rapidement. Tout comme dire à Siri que l'on prévoit une fusillade dans une école et publier la conversation sur les réseaux sociaux

C’est pourtant exactement ce qu’a fait un garçon de 13 ans. Il aurait dit à Siri : « Je vais à l’école pour déclencher une fusillade ». L’assistant vocal d’Apple lui aurait alors fourni une listes d’école dans les environs, ayant probablement compris que le garçon souhaitait connaître les écoles du quartier. Fier de sa discussion, celui-ci décidait alors de prendre une capture d’écran de la conversation et de la publier sur les réseaux sociaux. Un ami à lui a prévenu la police.

Les autorités ont interpelé le garçon et l’ont conduit au Centre de Détention Juvénile de Porter County. Fort heureusement, l’enquête a rapidement écarté la possibilité d’une véritable fusillade. Il s’agissait vraisemblablement d’une simple blague. Selon le communiqué de la police : « la menace n’est pas avérée ; cependant, ce genre de message est toujours pris très au sérieux par la Police de Valparaiso et notre communauté. Nous travaillons étroitement avec les Écoles de Valparaiso pour assurer la sécurité des écoliers et des équipes enseignantes.« 

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité