Première prise en main du Huawei Mate X, le smartphone pliable

Huawei nous a convié à Paris avec plusieurs autres confrères pour faire le point sur les annonces faites par la marque lors du Mobile World Congress de Barcelone. L'accent était porté sur deux gammes de produits : les Matebook (leurs laptops) et surtout la star du salon : le Huawei Mate X, le smartphone pliable de la marque.

Par petits groupes de journalistes, nous avons pu le prendre en main aux côtés de Bruce Li (Vice Président, Handsets product line, Huawei Device Co. Ltd) venu spécialement à Paris pour nous le présenter.

Quelques jours après la révélation du Samsung Galaxy Fold, Huawei dévoilait lui aussi officiellement son smartphone pliable. Comme le rappelle PP Garcia dans sa vidéo ci-dessous, ce ne sont pas tout à fait les mêmes produits. Le Samsung Galaxy Fold propose en fait 3 écrans avec une pliure vers l’intérieur quand le Huawei Mate X n’en possède que 2 avec une pliure vers l’extérieur. Ainsi l’écran sera toujours exposé même en version fermée.

Alors ça donne quoi concrètement une fois en main ? Quand il est plié, on sent quand même le poids du produit. Mais une fois déplié celui-ci est tout bonnement ultra agréable à prendre en main. Pour déplier le produit, un petit bouton est présent à l’arrière.

En disposant tout le hardware dans une petite barre verticale à l’arrière, le Huawei Mate X dispose d’un écran quasiment borderless( écran 6.6″ plié -> 8″ une fois déplié). L’écran n’est pas en verre mais en POLED (plastique), mais n’enlève en rien le confort tactile du produit. Sur cette même barre verticale on y retrouve aussi les 3 appareils photos du device.

Il n’y a pas de caméra frontale pour des selfies cependant, le smartphone permet d’avoir un retour arrière une fois le portable plié. Concrètement cela signifie que si quelqu’un vous prend en photo avec le portable, vous pourrez voir devant vous l’arrière du smartphone reflétant ce que le photographe va capturer et optimiser vos poses.

Une fois déplié, le Huawei Mate X peut lancer deux applications en simultané. L’usage le plus logique étant de lancer YouTube d’un côté tout en faisant autre chose de l’autre côté.

Le produit a impressionné toute la presse présente sur place, indéniablement, mais vaut-il vraiment son prix d’environ 2300€ ? Là, c’est bien moins sûr. Une chose est certaine en tout cas, cette première prise en main nous a complètement plongé dans un effet wouah et après tout je pense que c’est ce que souhaitait la marque en le présentant.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité