Boeing va mettre à jour le logiciel des 737 Max

Boeing 737 Max

Les avions Boeing 737 Max ont fait parler d'eux ces derniers temps après deux crashs en moins de six mois. De nombreuses questions ont été soulevées concernant la navigabilité de ces appareils, déclinaison du cultissime Boeing 737. Aujourd'hui, le géant annonce l'arrivée prochaine d'une mise à jour logicielle pour les 737 Max.

Ces mises à jour avaient été développées suite au crash du vol Lion Air Flight 610 qui a tué 189 passagers. Systèmes de contrôle de vol, manuels d’opération, formation de l’équipage, écrans des pilotes, cette mise à jour est plus que conséquente. Le seul point commun avéré entre l’accident de Lion Air et celui de l’Ethiopian Air de Dimanche est le modèle d’avion, un Boeing 737 Max-8.

L’enquête n’en est qu’à se débuts, aucun lien n’a pu être établi entre les deux accidents mais Boeing prend les devants et publiera la mise à jour pour toutes les itérations du 737 Max. Selon certains rapports, les pilotes de Lion Air avaient eu quelques soucis avec le Maneuvering Characteristics Augmentation System (MCAS). Celui-ci s’est peut-être engagé alors qu’il ne fallait pas, faisant plonger l’appareil. Est-il arrivé la même chose au vol de l’Ethiopian Airlines ? L’enquête pourra peut-être le dire. Plusieurs rapports évoquent en tout cas le fait que les pilotes de la compagnie ne connaissaient pas l’existence de ce système. Boeing a immédiatement émis des notifications pour lancer des formations auprès des pilotes concernés.

Toujours est-il que Boeing maintient que le 737 Max est « avion sûr ». Certains pays ont en tout cas pris des dispositions. La Chine a cloué au sol tous les 737 Max-8, tout comme Singapour ou l’Australie. Aux États-Unis, la FAA n’a toujours pas pris cette mesure et ce malgré plusieurs demandes de Washington notamment.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, nous serions ravis de vous retrouver sur Facebook ou encore Twitter

 

 

Tags :Via :Ubergizmo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité