Qu’est-ce qui est le plus écolo ? Ecouter de la musique en streaming ou sur support physique ?

Google Play Musique

On pourrait croire qu'écouter de la musique en streaming est plus écologique que de l'écouter via des supports physiques tels que les CD's ou les vinyles, tout simplement parce qu'elle est dématérialisée. Cependant, il se peut que la musique numérique ne soit pas aussi "verte" que nous l'espérions. Ce sont les conclusions d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Glasgow et de l'Université d'Oslo.

Le Dr Kyle Devine, professeur agrégé de musique à l’Université d’Oslo et l’un des confrères, reconnaissent que la consommation globale de plastique liée à la musique a diminué au fil des ans. Seulement, le duo souligne également que le passage à la musique numérique et au streaming est bien loin d’être aussi vert que le bonhomme de Cetelem. 

« Du point de vue des émissions de carbone, la transition vers la diffusion de musique en continu depuis des appareils connectés à Internet a entraîné des émissions de carbone nettement plus élevées. Du jamais vu auparavant dans l’histoire de la musique »

Les émissions, non pas de musique mais de carbone, sont donc les fausses notes qui entachent la partition.

« Les chiffres peuvent suggérer que les augmentations de téléchargements et de streaming rendent la musique plus respectueuse de l’environnement. Mais une image très différente se dégage lorsque nous pensons à l’énergie utilisée pour dynamiser l’écoute de musique en ligne. Stocker et traiter la musique en ligne consomme énormément de ressources et d’énergie, ce qui a un impact important sur l’environnement. »

Bien que les entreprises de technologie soient conscientes que leurs serveurs consomment beaucoup d’énergie, les efforts peuvent encore être accélérés. Des entreprises telles qu’Apple tentent d’ailleurs de rendre leurs opérations aussi écologiques que possible. Il y a encore du travail, mais il faut prendre conscience que ce n’est pas la dématérialisation musicale qui nous rend plus écolos…

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, nous serions ravis de vous retrouver sur Facebook ou encore Twitter

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité