Les numérisations 3D pourraient aider à reconstruire la cathédrale Notre-Dame

notre dame laser

Notre Dame est certes encore debout, mais la cathédrale a payé un lourd tribu suite à l'incendie qui l'a frappé. Le monde entier est encore à la fois sous le choc et soulagé. En effet, le travail des pompiers a permis de sauver œuvres et reliques et il va désormais falloir s'atteler à la rénovation de l'édifice.

Ce ne sera pas une mince affaire de rebâtir Notre Dame, quels seront les matériaux choisis, quelle sera la méthode… les questions sont multiples. En revanche, concernant la structure, s’il y a bien une chose qui va se révéler fort utile, c’est le travail de feu Andrew Tallon,  professeur d’art à l’université de Vassar aux Etats-Unis. 

Les numérisations 3D du bâtiment ont été entreprises il y a plusieurs années, en 2013, à l’aide d’un laser monté sur un trépied et un milliard de points de données ont été enregistrés. Selon Tallon si les analyses ont été effectuées correctement, elles devraient être précises à 5 millimètres près.

Le président français Emmanuel Macron s’est depuis engagé à reconstruire Notre Dame au cours des cinq prochaines années. Tallon est décédé en novembre, mais ses travaux pourraient être particulièrement utiles à la reconstruction. 

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux, nous serions ravis de vous retrouver sur Facebook ou encore Twitter

 

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité