Le club de lectures d’Übergizmo – Episode 23

Bonjour à tous et bienvenue à bord du club de lectures d'Übergizmo où je vous parlerai des différents ouvrages que je reçois de la part des éditeurs et où je vous apporterai mon point de vue parfaitement subjectif à leurs sujets. Il ne s'agira uniquement que de BD, comics et mangas, voire parfois des artbooks. Sachez qu'il n'y a pas d'ordre de préférence dans la rédaction de cet article mais un bon vieux système du "c'est en haut de la pile donc je le chronique en premier".

Voro, le secret des trois rois T1 (Casterman) – 12€

Jeune apprentie voleuse, Lilya ne laisse personne lui casser les pieds… Pas même le grand maître de la guilde ! Il faut reconnaitre que ce dernier lui confie toujours les missions les plus ingrates, sous prétexte qu’elle n’est qu’une fille.
Décidée à faire ses preuves malgré tout, Lilya se lance dans une affaire qui la dépasse et met en péril l’existence même de la guilde des voleurs !

Lire un extrait

Ce mignon petit récit va suivre les pas d’une jeune voleuse qui ne reçoit que des quêtes useless. En se lançant dans une mission d’un tout autre niveau, elle veut prouver qu’elle en a dans le ventre et qu’elle est faite pour être une grande voleuse. Mais tout ne va pas se passer comme prévu, évidemment. Mignon, attachant et intriguant, on a hâte de découvrir la suite de ce récit que les rôlistes apprécieront.

Les bijoux de la Kardashian (Glénat) – 15€

Dans la nuit du 3 octobre 2016, Kim Kardashian, vedette de télé-réalité et icône planétaire du web, est victime d’un cambriolage. Séquestrée dans la chambre d’un hôtel parisien aussi luxueux que discret, elle se fait dérober pour 9 millions d’euros de bijoux, le vol le plus important commis contre un particulier en France depuis 20 ans. Très vite, la presse et toute la twittosphère s’emparent de l’affaire, faisant de ce braquage l’un des buzz les plus retentissants de l’année. Confrontée à un véritable maelstrom médiatique 2.0, la police va remonter la piste de suspects aux surnoms tout droit sortis d’un film d’Audiard. Des papys braqueurs venus, cette nuit-là, à bicyclette ! La rencontre de deux mondes aux antipodes, ou quand la réalité dépasse la fiction…

Captivant, truculent et extrêmement documenté, Les Bijoux de la Kardashian raconte le braquage le plus improbable du siècle tout en disant beaucoup de notre époque. Découvrez le récit clinique de l’instant où la femme la plus suivie du monde a perdu tout contrôle de sa vie : la rencontre entre Twitter et Les Tontons flingueurs !

Lire un extrait

On ne va pas se mentir, quand j’ai reçu le catalogue de sélection des ouvrages à venir chez Glénat et que j’ai vu celui-ci, je n’ai pas pu m’empêcher de le sélectionner pour me dire « bodel mais qu’ont-ils fait ? ». Eh bien figurez-vous que ce récit tient la route. D’ailleurs ce n’est pas un récit mais bel et bien la véritable histoire du braquage de plusieurs millions de dollars de bijoux de Kim Kardashian lors de sa présence à la Fashion Week à Paris. Et comme mentionné par le synopsis, on n’est pas face à des braqueurs habituels. Sur la bande, seul un parle brièvement anglais pour faire comprendre à Kim qu’elle doit remettre tous ses biens de valeurs. Ce n’est pas la BD de l’année, mais c’est intéressant de voir qu’il en pu en ressortir une oeuvre dessinée de cette histoire.

Spider T1 – Rabbit Hole (Soleil) – 14.95€

Detroit. Une drogue meurtrière, la Spider, déferle dans la mégalopole plongée dans le chaos, provoquant d’horribles mutations chez ses consommateurs. Afin d’en découvrir l’origine, une jeune flic va mener une enquête dans les bas fonds, qui l’entraînera au-delà de ses limites.

Detroit, Michigan ; une ville en décrépitude. Charlie, femme flic tout juste sortie de l’école de police, découvre qu’une nouvelle drogue fait des ravages dans les rues de l’ex-cité industrielle. Issue d’expérimentations génétiques, la Spider provoque des mutations inouïes. Charlie s’engouffre bientôt dans une enquête obsessionnelle qui la mènera au plus profond de la Toile, l’organisation qui gère le trafic de Spider, contrôlé par Anansi, un homme ravagé par la drogue. Elle devra dépasser toutes ses limites pour parvenir à démanteler ce réseau…

Lire un extrait

Dans le T1 de Spider, on va découvrir les personnages qui vont composer le récit intriguant qui va suivre : des flics, des dealers, drogués et une étrange tribu africaine. Mélangez tout cela et vous obtenez des flics drogués qui infiltrent un cartel de dealers mené par un étrange personnage d’une tribu africaine. Amateurs d’hémoglobines, vous serez servis. A la fin de ce premier tome, on ressort avec beaucoup de questions que j’imagine trouveront des réponses plus tard.  Pour l’instant, je suis pas particulièrement emballé par le récit. A noter qu’on est sur un format 48/56 pages que je n’affectionne plus.

Jane (Glénat) – 18€

Une adaptation moderne du monument littéraire de Charlotte Brontë

Ayant connu une enfance malheureuse dans une petite ville de la Nouvelle Angleterre, Jane décide de partir vivre à New York pour se lancer dans des études d’Art. Bien obligée de se trouver un job pour payer son école, elle est embauchée comme nounou pour le compte d’un puissant et mystérieux homme d’affaires, Rochester. Veuf, constamment en déplacement pour son travail, il laisse à la jeune femme les clés d’un immense appartement, visiblement hanté de secrets, et la charge de son adorable fille, Adèle, une enfant solitaire, comme elle, dont elle se lie très vite d’amitié. Mais alors qu’elle prend ses marques et s’adapte à sa nouvelle vie, Jane se retrouve prise dans une spirale romantique, faite d’intrigues et de dangers… Au-delà de ses rêves d’enfance les plus fous.

La scénariste star Aline Brosh McKenna (Le Diable s’habille en Prada, Crazy Ex-Girlfriend) fait ses premiers pas en bande dessinée en compagnie du multi-primé Ramon K. Pérez (Jim Henson’s Tale Of Sand), avec cette adaptation contemporaine et réinventée du classique de Charlotte Brontë : Jane Eyre. Un roman graphique moderne, d’une grande richesse littéraire et romanesque, nommé deux fois aux Eisner Awards 2018 (Best Publication for Teens, Best Inker).

Lire un extrait

J’ai adoré ce récit ! On va suivre le parcours de Jane qui se trouve un petit boulot de babysitter pour payer ses études et son loyer. Celle-ci est la dernière d’une longue liste de babysitters pour une jeune gamine dont la mère est décédée et le père richissime bien trop souvent absent. A partir de là, va naître une adorable relation entre Jane et la petite dont elles partagent plusieurs points communs. Bien évidemment, l’histoire n’est pas toute rose et bien des lourds secrets entourent la famille de la gamine qui seront peu à peu révélés. Romance, attachement, liberté, art, on y retrouve un large panel d’émotions et de sujets. Un must read !

Atomic Robo T1 : La science est un combat (Casterman) – 16€

Il traverse les époques, les galaxies et les murs. Pour la science.
Il a été créé par le génial inventeur Nikola Tesla. Depuis plus de 80 ans, à la tête de l’entreprise Tesladyne, il affronte absolument toutes les menaces, qu’elles soient extraterrestres, extradimensionnelles, humaines et inhumaines, avec un humour ravageur et une mauvaise foi inoxydable.
Son nom ? Atomic Robo. Sa passion ? La science. Son talent ? La bagarre.
Atomic Robo sauve la planète depuis plus de 80 ans. ll y a 80 ans, il affrontait des nazis. Désormais les ennemis sont beaucoup plus mécaniques voire même mystiques. Récit empli d’humour et de baston, sa lecture est très agréable et fait sourire. On a hâte de voir contre quel robot / monstrosité mécanique / organisation va se battre Atomic Robo. Je vous recommande sans nul doute la lecture de cette BD !
Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité