Marathon de Londres : les bouteilles en plastique inutiles remplacées par des sachets d’algues

ooho

Inutile d'avoir couru un marathon pour se l'imaginer, nous voyons clairement les coureurs en nage attraper des bouteilles d'eau pour se rafraîchir et se réhydrater. Seulement le problème écologique est évident, ces bouteilles se transforment en gaspillage et mettent des centaines d'années à disparaître. 

C’est pourquoi lors du marathon de Londres qui s’est déroulé le dimanche 28 avril, les organisateurs se sont tournés vers l’utilisation de cosses d’algues. Ce sont des cosses, appelées Ooho, qui contiennent une boisson énergisante et tout ce que les coureurs doivent faire est de les enfouir dans leur bouche, de les mordre, et la boisson sera libérée. La gousse elle-même, puisqu’elle est faite d’algues, est parfaitement comestible.

Skipping Rocks Lab, société qui les fabrique, explique qu’ils en ont retiré le goût de l’algue. Les gousses elles-mêmes sont biodégradables en six semaines si elles ne sont pas consommées. Selon Rodrigo Garcia Gonzalez, « le marathon est une étape importante… nous espérons pouvoir démontrer que Ooho peut être utilisé à grande échelle dans le futur. »

Les organisateurs espèrent que ces capsules d’algues contribueront à réduire le plastique utilisé pendant la course, qui, selon eux, pourrait avoisiner les 200 000 bouteilles. Skipping Rocks Lab cherche également à appliquer sa technologie à d’autres produits pour les rendre plus écologiques, tels que le film plastique et le revêtement en plastique utilisés dans les tasses à café jetables.

 

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité