Tribune : restaurant, un robot appelle pour réserver une table

restaurants springfield

"Patron, j'ai une intelligence artificielle au téléphone, je lui dis quoi ? Ah..elle veut réserver pour 10 personnes, des humains en fait". Cette anecdote n'est pas de la science fiction mais désormais une réalité depuis ce printemps (à cause de) grâce à la nouvelle application de google désormais disponible sur les smartphones.

En France, de nombreux restaurateurs se préparent malgré eux à ces nouvelles façons très geeks de réserver une table.

Quand Google prend son téléphone et laisse sans voix

Testée d’abord aux Etats-Unis, la voix artificielle de google qui appelle par téléphone les restaurants pour réserver une table a un défaut majeur : elle est trop réelle et trop naturelle. Désormais, elle annonce donc qu’il s’agit d’un robot dès les premiers mots pour ne pas être confondue avec un humain. Question de politesse.

Gagdet de geek ou révolution à venir dans l’ère de l’intelligence artificielle ? Certains restaurateurs français se tiennent déjà prêts pour l’arrivée imminente de ce type de technologie dans l’hexagone.

Réserver un restaurant c’était mieux avant ?

Rappelons que la réservation par internet était censée tout leur simplifier : c’est exactement l’inverse qui se produit ! Les clients peuvent réserver par le site du restaurant, un annuaire, facebook, google, instagram, airbnb, désormais une intelligence artificielle… Sans oublier certains humains qui hélas continueront d’appeler par téléphone avec un bonjour et un merci.

Un véritable casse-tête pour les restaurateurs obligés pour centraliser et synchroniser toutes ces réservations de faire appel à un nouveau genre logiciel, un « channel manager ». Bocuse, la Tour d’argent et d’autres restaurants étoilés ont vite compris que ce millefeuille numérique serait difficile à digérer pour leurs confrères : ils sont actionnaires du channel manager conçu par la startup www.Guestonline.io et partenaire depuis peu de Google.

Passer moins de temps à réserver et plus de temps pour nous préparer de bons petits plats, c’est ce que promet en effet le numérique aux restaurateurs et à leurs clients… Laissons encore à tous le temps de trouver la bonne recette.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité