Avec Mylee, quelques gouttes de lait versées dans un petit appareil connecté doté d’un capteur permettent de rassurer les mamans qui allaitent

Finies les inquiétudes de savoir savoir si bébé boit suffisamment et reçoit les nutriments dont il a besoin.

La semaine dernière durant TechCrunch Disrupt à San Francisco, le plus gros événement dédié aux startups avec quelques 10 000 visiteurs sur 3 jours et 1 000 startups, nous avons vu de nombreuses nouveautés dans la biotech/healthtech. Notre coup de coeur est allé à Mylee, des Laboratoires MyMilk, une entreprise israélienne spécialiste en test d’allaitement maternel.

 Saviez-vous que la cause numéro 1 de l’arrêt de l’allaitement est liée à la peur de ne pas en produire suffisamment ? Pour MyMilk tout cela reste prévisible et c’est la raison pour laquelle deux femmes, Ravid Schecter et Sharon Haramati, qui se sont rencontrées en école de médecine, ont inventé Mylee. Leur solution est soutenue par la communauté scientifique, et en instance de brevet.

 MyMilk combine un petit appareil BlueTooth et une application sur mobile ultra simples d’utilisation qui détectent les propriétés électrochimiques d’un échantillon minuscule de lait maternel. Six gouttes de lait au quotidien, insérées dans la chambre prévue à cet effet, suffisent pour déclencher une analyse complète par  par l’algorithme MyMilk Labs.
Toute maman reçoit chez elle sur son smartphone et immédiatement les informations dont elle a besoin : évolution de la  production de lait en temps réel, différences entre les seins pour rééquilibrage, identification précoce d’un risque de faible production de lait, conseils personnalisés basée sur les échantillons analysés. En effet, la constitution et la comparaison à une large base de donnée permet d’évaluer la normalité des données analysées. Un conseil-expert est accessible à tout moment pour compléter l’analyse et procurer des conseils additionnels.

Parce que le lait maternel évolue entre la naissance et les semaines qui suivent, passant du colostrum au lait primitif, savoir que la transformation progresse normalement est un soulagement pour les parents. 

Myles est disponible en pre-commande à 249 $.

Bien entendu, chacune reste libre de se demander comment les 194 765 générations précédentes ont fait pour allaiter sans smartphone et sans gadget…

Article par Maryse Camelan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité