On a essayé Death Stranding sur PS4 et on n’est pas convaincus

Playstation France nous a envoyé un code pour jouer à Death Stranding sur PS4. Après une dizaine d'heures passées sur le jeu (fin du chapitre 2), nous avons décidé d'en arrêter là et on vous explique pourquoi malgré l'enthousiasme ambiant de beaucoup de confrères.

Avant toute chose, il convient d’indiquer que je n’ai jamais joué à aucun jeu de Kojima par le passé.

Synopsis

Après un mystérieux événement surnaturel nommé Death Stranding, l’humanité est réduite à quelques dizaines de milliers d’individus et se terre dans des abris, la Terre étant désormais hantée par des créatures spectrales. Sam Porter Bridges voyage dans ces terres hostiles pour livrer vivres et appareils à cette population enterrée.

Hideo Kojima déclare à propos de Death Stranding :

« À force de construire des « murs », les gens se sont habitués à vivre isolés.

« Death Stranding » est un jeu d’action d’un genre totalement nouveau, dans lequel le but du joueur est de reconnecter des villes isolées et une société éclatée. Il est conçu de sorte que tous les éléments, y compris l’histoire et le gameplay, soient connectés entre eux par le thème du « lien ».

En incarnant Sam Porter Bridges, vous essaierez de combler les fossés qui fragmentent la société, et ce faisant, de créer des « liens » avec d’autres joueurs du monde entier. À travers l’expérience que vous vivrez dans ce jeu, j’espère que vous comprendrez l’importance de nouer des liens avec les autres. »

Expérience de jeu

Avant de jouer à Death Stranding, préparez-vous à avoir une tonne de cinématiques. A tel point que les deux premières heures semblent être un film interactif davantage qu’un jeu vidéo. On retrouvera notre héros incarné par Norman Reedus et divers PNJ donneurs de quête comme Guillermo Del Toro. Mais on croisera aussi Lea Seydoux et Mads Mikkelsen pour n’en citer qu’une partie. Cette surabondance de cinématiques a eu tendance à m’énerver.

Plusieurs cinématiques n’ont d’ailleurs aucun sens et nul doute qu’il faudrait venir à bout de la cinquante d’heures de jeu nécessaires pour la mission principale pour comprendre tout cela. Après avoir fait quelques recherches pour illustrer l’article, je suis tombé sur cette vidéo. Il y a plus de 9h de cinématiques !

Vous allez passer votre vie à livrer sur votre dos des éléments d’un point A à un point B en faisant en sorte que la cargaison arrive la moins endommagée possible et c’est plus facile à dire qu’à faire. En effet plus vous aurez une lourde cargaison plus votre équilibre sera précaire et votre vitesse lente et vous passerez l’intégralité du temps de jeu à alterner entre L2 et R2 pour pencher à gauche ou à droite pour réajuster cela. Evidemment ce ne serait pas drôle si le terrain n’était pas montagneux, rempli de cailloux, de rivières à traverser et donc hyper casse gueule… Bref votre voyage ne sera pas aisé du tout. Au bout de 7 ou 8 heures de jeu on a eu accès à une moto qui n’aura pas fait long feu et qui facilite grandement le voyage dans les terres du jeu.

Autre ennemi à gérer à part votre équilibre : les échoués. Ceux sont des personnes mortes qui forment une sorte de marée noire au sol dont vous allez devoir vous échapper. Si vous n’y parvenez pas, vous vous retrouverez trèèèès loin de votre point de base avec votre cargaison perdue.

Mais aussi des mercenaires qui viendront vous attaquer et voler votre cargaison. Bref, voyager d’un point A à un point B est un véritable calvaire qui n’apporte aucun amusement.

Au sein de votre aventure vous retrouverez diverses petites villes où vous pourrez vous ressourcer. Vos différents fluides corporelsde (selles, urine, transpiration) seront même transformés en grenades au bout de quelques heures de jeu pour lutter contre les échoués.

Au fur et à mesure des livraisons, vous connecterez diverses régions à un réseau commun (le réseau chiral). Une fois la région connectée vous pourrez y voir tous les points d’intérêts et constructions laissées sur place par les joueurs dont vous pourrez faire usage (moto, corde, échelle, pont, espace de stockage…)

Gameplay

Vous allez devoir apprendre BEAUCOUP BEAUCOUP de combinaisons de touches à tel point que le jeu d’aventure prend des airs de stratégie au final. M’est avis que Death Stranding serait beaucoup plus adapté au PC. Les menus sont hyper riches en contenu (astuces de jeu qui se dévoilent au fur et à mesure, livraisons en cours…) et il faudra vous poser un petit moment pour lire tout cela. En jouant online, vous pourrez interagir avec les constructions de divers joueurs en leur laissant et recevant des likes. Ceux-ci feront grimper certaines de vos stats.

Vous l’avez sûrement vu dans des dizaines de trailers, le bébé qui accompagne SAM est en fait un BB (Brise Brouillard) et s’affolera à l’approche d’échoués. Il s’affolera aussi à chaque fois qu’il est stressé, c’est-à-dire à chaque fois que vous vous casserez la gueule.

Si vous avez des livraisons obligatoires, il y en a aura aussi des facultatives à votre disposition et même la possibilité de récupérer des livraisons perdues ou abandonnées par d’autres joueurs. Mais compte tenu du poids très important de vos livraisons de base, il faudra vraiment être motivé pour récupérer d’autres commandes.

Pour construire certaines structures, il faudra penser à embarquer des ressources avec vous ou en récupérer sur la route entraînant de ce fait un alourdissement de votre cargaison.

Cette vidéo résume très bien tout ce que je dis dans mon test. Le titre est très clickbait et l’auteur a, au final adoré le jeu, mais il explique très bien pourquoi on peut ne pas l’aimer.

Beaucoup de mes confrères disent que Death Stranding présente un tutoriel de 10h et je suis assez d’accord avec eux. Pendant la dizaine d’heures passées sur ce jeu, j’ai appris les diverses commandes du jeu, jusqu’à même la possibilité de pisser dans la nature (oui oui, y a vraiment une touche dédiée à cette action). Mais je n’ai pas ressenti d’amusement dans celui-ci. Il semblerait qu’il faille 50-60h pour venir à bout du jeu et si c’est pour subir des livraisons de 110kg sur le dos à 2km/h avec un équilibre précaire, je préfère en rester là et constater que cette expérience de jeu était extrêmement décevante.

Il paraît qu’avec Kojima c’est comme ça et qu’il n’y a pas de juste milieu. Soit on adore soit on déteste. Navré je fais donc partie de la seconde partie et je ne comprends pas la hype autour de Death Stranding.

Tags :
  1. Je ne comprend même pas l’intérêt de faire une review sur ce jeux sans l’avoir fait. Qu’est ce qu’on dirait d’un critique de film si il se permettait de d’écrire sur un film ou il serait parti avant la fin, ou d’un critique gastronomique qui se serai arrêté a l’entrée.
    Article sans intérêt a base de « mes confrères disent », « il parait que » si vous n’avez pas joué au jeux, pas la peine d’en faire un article.

    « Plusieurs cinématiques n’ont d’ailleurs aucun sens » ce qui parait évident si vous avez vu 1/5 du jeux …. prochain article sur ce site « se film est nul, je n’ai rien compris a l’histoire alors que j’ai regardé que la bande annonce » …

    Si je me demandais encore pourquoi je continuais a venir sur ce site mal grès le peu d’article posté et le retard des article de plusieurs mois par rapport à l’actualité… maintenant je suis fixé, et je retire cette mauvaise caricature de site de mes favoris.

    1. J’ai passé dix heures sur le jeu, un temps suffisamment important pour expliquer pourquoi je ne souhaite pas poursuivre l’aventure. Oui je parle de mes confrères parce que c’est normal de voir ce qu’ils en pensent. Voyez la vidéo présente dans l’article et qui présente TOUS les points que je déteste dans le jeu. L’auteur de la vidéo a apprécié son expérience malgré tous les éléments négatifs. Pas moi.
      Je considère que oui, on peut faire une critique de l’oeuvre sans l’avoir terminée dans le cas présent et j’ai donné des arguments pour cela.
      Plus de 9h de cinématiques, un rythme très lent…
      Libre à toi de nous quitter en tant que lecteur

      1. Alors que les joueurs passionnés, jouent ,comme moi et ont dépassé les 100 heures de jeu sans se lasser, en planifiant, reconstruisant, liant, raccordant, tout les lieux et tout le preepers et autres constructions habitées, je tombe sur cet article. Alors non ce jeu n’est pas décevant si on aime farmer, explorer et si on est patient!! Donc ce serait plus juste de changer le titre en on a tester, mais ce n’est pas notre type de jeu…Voila. Passez votre chemin si celui de Sam ne vous convient pas….

        1. Je n’ai rien contre les gens qui passent 100 heures sur un jeu, j’en ai passé un temps similaire sur Zelda BOTW. J’explique simplement pourquoi MOI je n’ai pas été convaincu par cette oeuvre, et je donne des arguments clairs avec des faits concrets. Le gameplay proposé ne convient pas à mon amusement.
          Quant à ma coupe de cheveux, elle ne concerne que ma personne et pour ta gouverne je n’ai jamais joué à un MMORPG de ma vie

      2. 9h de cinématique en 10h.. Mdr mec t’es loin très loin..

        Pire testeur ever, t’es test sont aussi lucrative que ta coupe de cheveux pro warcraft

  2. Je n’ai toujours pas joué à Death Stranding et plus je lis de tests, je regarde de gameplays, moins je suis hypé par le jeu.
    Comme décris dans votre test, je n’y vois que des quêtes FedEx (zéro fun pour moi).
    Et lorsque je demande à des gens pourquoi ils ont appréciés, personne ne m’apporte de véritables arguments. Je lis partout des « c’est pas a la portée de tout le monde » « c’est le génie Kojima » etc etc mais ça ne me dit pas en quoi le jeu est bon ? Donc au final je je me le ferais quand même prêter pour me faire mon propre avis mais je n’en attends plus grand chose..

  3. Test en carton comme le testeur..

    Ta uniquement débuter l’aventure en 10h forcément tu as rien découvert, tu n’a donc forcément pas été hype..

    Et reprendre sheshounet pour faire du ‘buzz’ lol..

    Bref je te conseil de jouer et finir un jeux avant de pouvoir y poser un avis ‘useless’ sur un site bourré de pub pire qu’un site de Q.

    Oh et tu critique kojima, tu doit sûrement apprécier plutot les jeux epic games.. Lol

    1. Je n’ai pas repris sa vidéo pour faire du buzz. Elle contient TOUS les éléments sous forme vidéo dont je parle dans mon test. J’ai bien indiqué que l’auteur de la vidéo a apprécié l’oeuvre au final malgré les critiques négatives nombreuses indiquées dans sa vidéo.
      Je ne joue pas à Fortnite, je ne critique pas Kojima, je critique son oeuvre. C’est la première de ce créateur que je teste. Dites-vous bien qu’en 2019 je ne peux pas avoir joué à tous les jeux sortis à ce jour.

  4. Pour avoir testé, j’ai pas accroché et au bout de 4h, ce qui est énorme quand finalement on trouve ça nul, je trouve avoir clairement perdu mon temps.
    Hype ou pas, basé sur une critique plus que positive, j’aurais aimé lire cet article bien avant car franchement jouer un livreur incapable de se dégotter un engin pour se déplacer, c’est juste nul.

  5. Test inutile très en retard et à t’a manière d’en parler ta pas mit un doigt sur le jeu. Merci l’actualité Google pour cette page inutile que je prendrai pas la peine de lire jusqu’au bout .

      1. Il n’est pas marqué test sur l’article et il ne donne pas d note. Il peut donner son avis sur n’importe quoi. Une bande annonce ou même une photo si sa l’amuse. Concernant le jeu. J’ai joué, j’ai terminer, j’ai galèrer, j’ai kiffer. Pourquoi ? Y a pas deux style d joueur ceux qui joue pour se détendre et ceux qui aime galèrer (oui comme ceux qui aime souffrir quand il font du sport). Death stranding c’est un exercice physique, et tu kiff quand tu arrive au bout de tes mission. Concernant la première parti du jeux, oui elle est dure et chiante le terrain est moche pas varié, et il n’y a qu’une route. Mais qu’est ce que c’est kiffant cette deuxième map quand ta mis des tyrolienne partout ! Concernant l’histoire elle est osef, métal gear était tellement plus profond et philosophique ! Ce jeux est dans la même veine de Ancestor. Un bac à sable pour un futur jeux beaucoup plus complet.

  6. Il y’a rien de pire qu’un soi-disant journaliste qui donne un avis sur un jeu en ayant même pas terminer le prologue et donc pas terminé le produit testé. Hein c’est les 3 premiers chapitres qui font office de tuto et de rampe de lancement, t’as même pas atteint le chapitre 3…

    De plus il faudrait arrêter avec les arguments scabreux du « On peut donner un avis sur un jeu sans l’avoir terminé », c’est d’une connerie abyssale et ça à juste ni queues ni têtes. Tu donnes aussi un avis sur 10 minutes de film, 30 pages d’un bouquin ? Entendre des conneries de ce calibre en 2019…

    Je sais que ça se perds de nos jours mais la base pour au minimum parler d’une œuvre de manière objective et intelligente, c’est de l’avoir terminé. C’est juste le minimum syndical. Pourtant ça pisse pas loin à assimiler…

    Franchement t’es arrivé à la fin du chapitre 2 et ton soi-disant avis est purement blindé d’inepties. Le coup du « J’ai même pas terminé le prologue, je comprends rien aux cinématiques ». Merci Captain Obvious mais tu crois qu’un jeu/film/livre mettant en place une intrigue et des thématiques complexes va donner toutes les réponses de son intrigue dès le prologue…
    N’oublions pas non plus le sempiternel « fun », t’es au courant que les jeux n’ont pas tous pour but d’être fun ? Résumer le jeu vidéo à du fun, c’est d’une tristesse absolue…
    Si on en écoutait une partie du public, le jeu vidéo en serait encore à l’ère préhistorique !

    Franchement ton avis, c’est un peu le ressenti du Casu par excellence. Le joueur lambda pas foutu capable de se servir de 2 doigts pour gérer son équilibre. D’ailleurs ton soi-disant véhicule détruit rapidement… 200 heures de jeu et j’ai pas eu 1 seul véhicule détruit durant tout le jeu, il faudrait peut-être aussi remettre en question sa façon de jouer.
    Pour ce qui est des menus complexes qui seraient plus adaptés au PC, j’ai rigolé. Est-ce que les menus sont si complexes que cela ou une partie des joueurs est trop habitué à l’assistanat ?

    Puis ça quoi :

    « Voyez la vidéo présente dans l’article et qui présente TOUS les points que je déteste dans le jeu. Je considère que oui, on peut faire une critique de l’oeuvre sans l’avoir terminée dans le cas présent et j’ai donné des arguments pour cela.
    Plus de 9h de cinématiques, un rythme très lent…
    Libre à toi de nous quitter en tant que lecteur »

    Franchement ce passage est un délice de contradictions. « Je donne soi-disant des arguments (où ça ? ) mais je suis obligé d’aller faire des recherches sur le net et de filer un lien qui résume en gros pourquoi j’ai pas apprécié le jeu »…
    Bah autant filer juste un lien YouTube alors si c’est là dedans que se résume l’intérêt de ton article « torche-cul ». En gros t’es tellement à même de juger une œuvre en l’ayant à peine essayer que t’en viens à avoir recours aux artifices en citant d’autres personnes. Tout ceci est d’une cohérence hallucinante !

    Perso ce que j’adore avec ce jeu, c’est le fossé entre l’approche positive que le jeu mets en place (système d’entraide, pas de likes négatifs etc…) et la mentalité actuelle d’une partie de joueurs qui consiste à émettre un hypothétique avis objectif en ayant à peine touché au jeu. Et encore quand on se rend pas compte au bout de 2 lignes qu’ils y ont pas touchés.
    La bêtise humaine a encore de beaux jours devant elle !

  7. « On » a essayé , « on » est pas convaincu mais lol mec t’es tout seul , seul sur ce pauvre site qui part à la dérive mois après mois , seul a donner un avis tout moisi sur une non expérience car, comme dit plus haut, t’as à peine fait le début du jeu et encore survolé serait plus juste . Alors je peux comprendre que tu es tout seul à faire tourner le site , que tu aies envie de trop en faire histoire d’être bien vu mais s’il te plaît reste dans les domaines que tu maîtrise car là tu es hors sujet , tu es totalement à côté . Écrire sur un jeu c’est en premier lieu faire le jeu le finir , ça pourrait t’éviter de dire des âneries plus grosses que toi et deuxièmement recopier ce que disent d’autres montre à quel point tu as un avis personnel … bref très déçu de lire un torchon pareil , il y a quelques années gizmodo c’était un site de référence maintenant c’est un torchon de bas étage , je vais chercher plus intéressant à lire . Au passage j’espère que tu n’es pas payé pour écrire ça car là ça serait littéralement de l’escroquerie !!!

  8. Tu t’es arrêté à 10h de jeu, ce qui est dommage puisque c’est à partir de là que le jeu commence à devenir fun et prend toute sa mesure.

    Tout comme d’autres jeux qui nécessitent un certains temps d’adaptation il faut passer par ça.
    Par exemple il m’a fallu une dizaine d’heures de jeu sur Elite Dangerous pour comprendre quelles étaient les réelles possibilités du jeu et entrevoir son (énorme) potentiel.

    DS fait partie de cette même catégorie de jeu, avec lequel il faut être patient avant de voir où son créateur veut en venir.
    Kojima avait d’ailleurs prévenu qu’il faudrait passer quelques heures sur le jeu avant de comprendre ses mécaniques et de s’y amuser.

    C’est dommage que tu ne l’ais pas aimé, mon conseil est de reprendre là où tu t’es arrêté et de poursuivre l’aventure, tu seras rapidement récompensé.
    Et si jamais ce n’est pas le cas tant pis, mais tu auras au moins essayé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité