La Croix-Rouge américaine et Intel utilisent l’IA pour se préparer aux catastrophes

La Croix-Rouge américaine, son projet Missing Maps et Intel utilisent l'intelligence artificielle (IA) pour cartographier les populations vulnérables des pays en développement afin de les aider à se préparer aux catastrophes. Tout au long de 2019, les scientifiques des données d'Intel ont construit un modèle de vision par ordinateur qui peut identifier des ponts et des routes auparavant non cartographiés, sur des images satellite de l'Ouganda.

«En tant qu’individu ayant de l’expérience sur le terrain avec la Croix-Rouge, avoir accès à des cartes précises est extrêmement important dans la planification des catastrophes et les interventions d’urgence. Mais il y a des parties entières du monde qui ne sont pas cartographiées, ce qui rend la planification et la réponse aux catastrophes beaucoup plus difficile. C’est pourquoi nous collaborons avec Intel pour utiliser l’IA pour cartographier les zones vulnérables et identifier les routes, les ponts, les bâtiments et les villes. « – Dale Kunce, co-fondateur de Missing Maps et PDG de la Croix-Rouge américaine dans la région des Cascades.

Pourquoi c’est important : Selon le projet  Missing Maps , les catastrophes naturelles affectent près de 200 millions de personnes dans le monde chaque année. De nombreuses zones touchées sont absentes des cartes, ce qui signifie que les premiers intervenants ne disposent pas des informations nécessaires pour prendre des décisions rapides concernant les efforts de secours.

Comment ça marche : Les images par satellite peuvent être difficiles à lire, et les ponts et les infrastructures peuvent différer d’un pays à l’autre. Le modèle d’IA augmente les capacités des cartographes à couvrir plus de terrain et repère des éléments qui peuvent être difficiles à détecter pour l’œil humain. Par exemple, le modèle a trouvé 70 ponts dans le sud de l’Ouganda qui avaient été manqués dans OpenStreetMap ou la carte officielle du Bureau ougandais des statistiques.

Le modèle de vision par ordinateur fonctionne sur des processeurs évolutifs Intel® Xeon ™ de 2e génération avec DL Boost et nGraph.

Prochaine étape : bien qu’Intel ne détienne pas les droits complets sur l’ensemble de données, la marque explore les opportunités en open source pour les chercheurs et la communauté géospatiale. De plus, Intel organisera des ateliers sur la façon d’exploiter l’imagerie satellitaire et l’IA pour des fins humanitaires, en utilisant l’ensemble de données et la base de code développées pour ce projet.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité